• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Une infographie signée L'olivier - assurance auto

Publié par le

Les 25-34 ans paient la prime d’assurance auto annuelle la plus élevée

« Les Français et l’assurance auto », tel est le nom de la nouvelle infographie proposée par L’olivier – assurance auto en partenariat avec les Echos Etudes. C’est l’occasion pour l’assureur auto de dresser un état des lieux sur la manière dont les Français appréhendent l’assurance voiture et la politique de sécurité routière. Coup de projecteur.

Le budget automobile : un « poids » excessif

Acteur de l’assurance automobile en ligne, L’olivier – assurance auto signale que les jeunes conducteurs entre 18 et 24 ans sont assurés à hauteur de 42 %.

Et, cette obligation d’assurance représente 4,1 % du budget annuel de ces jeunes conducteurs. Ce « poids » de l’assurance voiture diminue au fil des années grâce à un pouvoir d’achat en hausse pour représenter seulement 1,6 % pour les 35-49 ans.

Autre enseignement de cette enquête : la prime d’assurance auto annuelle la plus élevée concerne non pas les jeunes conducteurs mais les automobilistes entre 25 et 34 ans qui paient en moyenne 848 euros chaque année. D’ailleurs, à ces âges où l’on accueille le premier enfant, 32 % des sondés jugent excessif leur budget auto comprenant assurance, entretien et essence.

Radars et éthylotest : qu’en pensent les Français ?

Face aux mauvais chiffres de sécurité routière, de nombreuses mesures ont vu le jour pour réduire la mortalité.

Cette étude de L’olivier – assurance auto laisse apparaître que la politique routière est moins approuvée par les conducteurs les plus âgés. Ainsi, la présence d’un éthylotest dans l’automobile est favorablement accueillie par 69 % des 19-24 ans. En revanche, 43 % des 35-49 ans n’apprécient pas la mesure.

Autre mesure évoquée par L’olivier – assurance auto : la mise en place de 400 nouveaux radars automatiques dans l’Hexagone pour lutter contre la petite délinquance routière. Si la mesure ne satisfait personne, c’est parmi les plus âgés que l’on trouve le plus grand nombre de détracteurs (69 %) contre 60 % pour les 19-24 ans.

Les jeunes conducteurs ont la fibre écolo

Enfin, l’assureur en ligne signale que les jeunes conducteurs entre 19 et 24 ans sont soucieux de l’environnement. Ainsi, 61 % d’entre eux se disent prêts à payer plus cher pour l’achat d’un véhicule motorisé « propre »

Enfin, en ce qui concerne l’auto-partage, ce mode alternatif de déplacement qui aide à réduire la pollution automobile est plébiscité par les 35-49 ans (64 %) et, dans une moindre mesure, les 18-24 ans (42 %).

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES