• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Une nette progression au niveau de l'assurance auto

Publié par le , Mis à jour le 13/02/2013 à 11:39

L’année dernière, le chiffre d’affaires des compagnies d’assurance en auto uniquement a rencontré une nette progression de 3 %. Mais dans l’ensemble des activités, les statistiques montrent une baisse de 4 %. Ce qui ne fait bien sûr pas plaisir aux assureurs. En revanche, l’assurance auto a bien la cote ! Le comment du pourquoi…Décryptage.

Selon les statistiques

En France, l’assurance automobile est celle qui rapporte le plus pour les assureurs. Les bénéfices tirés de cette branche ont permis de couvrir une grande partie de la baisse des cotisations sur les assurances de personnes, soit 132,5 milliards d’euros.

Selon les rapports de la FFSA ou (Fédération française des sociétés d’assurances), le chiffre d’affaires des compagnies d’assurance a augmenté de 3 %, soit 19,5 milliards d’euros. Cela compense environ 39 % du chiffre d’affaires des branches des assurances de responsabilité et de biens, soit 49,8 milliards d’euros.

Dans ce cas, le chiffre d’affaires total des assurances est à 132,5 milliards d’euros. Cela montre un retrait d’environ 6 % par rapport à l’année 2011. Selon Jean-François Lequoy, délégué général de la FFSA : « le chiffre d’affaires en assurance auto a progressé particulièrement sous l’effet conjugué de la performance de la technologie du parc automobile et de l’amélioration du taux d’équipement des assurés en garanties ».

Toujours une insatisfaction chez les assureurs

Malgré cette hausse, les assureurs se montrent toujours insatisfaits. Selon eux, l’automobile continue toujours de présenter un défaut technique. Jean-François Lequoy de la FFSA affirme que « si le nombre des accidents a diminué, en responsabilité civile corporelle et matérielle, en moyenne le coût des sinistres ne cesse d’augmenter, surtout pour les dommages corporels graves, qui correspondent à 1 % du total des accidents corporels, soit 40 % du montant incluant toutes les indemnisations ».

Depuis le 1er janvier, ce sont les assureurs qui se chargent des revalorisations de rentes qui sont allouées aux victimes de sinistres sur route. En outre, ce secteur devrait se tourner sur certains domaines de développement. Selon Bernard Spitz, président de la FFSA : « En matière d’assurance de biens et de responsabilité, les assureurs vont continuer à réaliser les nombreux chantiers qui sont déjà en cours, parmi lesquels figurent la lutte contre la non-assurance  et la lutte contre la fraude».

L’avis d’Assurland : il est clair que les assureurs ont largement progressé durant l’année 2012, avec une diminution du taux d’accidents sur la route. Toutefois, ils estiment qu’il existe encore certains axes de développement à voir de plus près.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES