Assurance auto

Une première depuis 20 ans, le niveau des émissions de CO2 augmente en Europe

Publié par le

Les émissions de CO2 ont augmenté de 0,3 g/km en 2017 par rapport à 2016

Les chiffres étaient attendus, ils viennent enfin d’être dévoilés. Selon une analyse menée par l'institut Jato Dynamics dans 23 pays européens, le niveau des émissions de CO2 en Europe est remonté. Il s’agit d’une première depuis 20 ans.

Les émissions de CO2 augmentent en France, Allemagne et Grande-Bretagne

Une première depuis 20 ans. L'institut Jato Dynamics vient de publier les résultats de son analyse sur le niveau des émissions de CO2 dans 23 pays européens. Comme attendu, les chiffres ne sont pas bons. Selon l’étude, les émissions de CO2 des véhicules neufs immatriculés en Europe ont remonté pour la première fois depuis 20 ans. En 2017, elles ont atteint 118,1 grammes par kilomètre alors qu’elles étaient de 117,8 g/km en 2016.

En février dernier, les données compilées par AAA Data révélaient que la France avait connu en 2017 une hausse des émissions de CO2 provenant des voitures neuves. Si des rapports avaient déclaraient qu’il en était de même en Grande-Bretagne et en Allemagne, l’analyse de l'institut Jato Dynamics dévoile l’ampleur des dégâts. Ces résultats inquiètent mais surtout embarrassent Bruxelles qui s’était fixé comme un objectif de réduction du CO2 à horizon 2030. La Commission européenne s’était fixée comme premier cap, des émissions de 95 g/km en moyenne pour 2021.

Remplir les objectifs de Bruxelles grâce aux véhicules électriques

Les constructeurs ne se montent quant à eux pas très inquiets suite à cette hausse des émissions de CO2 en 2017. Pour Carlos Tavares, patron de PSA, les objectifs fixés par Bruxelles sont réalisables. Une position partagée par Thierry Bolloré, numéro deux de Renault : « Nos trajectoires sont tendues mais positives ». Ce dernier avoue néanmoins que les résultats dépendront du marché des automobiles électriques. Un segment sur lequel Renault et Nissan se sont positionnés depuis longtemps. Malgré la Zoe ou la Leaf, les émissions des véhicules neufs ont augmenté de 1 point sur les voitures de marque Renault et de 0,9 gramme chez Nissan. Pour ce qui est de PSA, l’autre groupe français, les chiffres sont encore plus mauvais. Les émissions de CO2 ont progressé de 2,7 grammes pour Peugeot et de 2,2 grammes pour Citroën.

Le succès des SUV et le déclin du diesel pour expliquer cette hausse

Si le niveau des émissions de CO2 augmente, c’est en grande partie du au déclin des véhicules diesel. En 2017 les ventes d’automobiles essence ont augmenté au détriment des ventes de voitures diesel. La motorisation diesel, plus polluante en matière d’oxydes d’azote (Nox) est cependant moins émettrice de CO2. Ce déclin n’est néanmoins pas la seule explication. En février dernier, Matthias Schmidt, analyste chez AID, livrait une autre lecture au journal Les Echos : « Les constructeurs ont également été victimes de leur propre succès avec les ventes croissantes de SUV et de crossover, des véhicules plus lourds et moins aérodynamiques que des berlines ». L’an dernier, les SUV ont en effet été très plébiscités par les automobilistes européens. Ils représentaient ainsi 30 % des véhicules vendus en Europe. Et malgré l’apparition de petits SUV, le niveau d’émission de ces véhicules reste très élevé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES