• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Une prime à la casse modifiée pour 2018 ?

Publié par le , Mis à jour le 17/07/2017 à 18:10

Nicolas Hulot avance une nouvelle prime à la casse pour janvier 2018

La prime à la casse est un dispositif mis en place par le gouvernement. Elle vise à aider les ménages pour l’achat d’une voiture moins polluante que l'actuelle. Avec l’arrivée d’Emmanuel Macron à la présidence et Nicolas Hulot au ministère, une prime élargie pourrait arriver.

Une aide financière pour renouveler le parc automobile français

La lutte contre le diesel continue. Afin de respecter le plan climat, de nombreuses mesures sont en cours comme celle de la prime à la casse. Une prime à la casse, appelée aussi prime de transition, permet aux ménages de changer plus facilement de véhicule. Le but étant d’en obtenir un plus récent et plus respectueux de l’environnement en attendant la probable mutation électrique du marché automobile.

Actuellement, une prime de 1 000 euros existe pour ceux souhaitant changer leur voiture diesel d’avant 2006. Trop peu de ménages en profitent et une nouvelle directive est en cours.

Une prime de transition élargie aux voitures d’occasion

Nicolas Hulot a traité ce sujet lors de la présentation de son Plan Climat. Dans la lignée des ambitions d’Emmanuel Macron pendant la campagne, l’objectif est d’élargir cette mesure. Seraient maintenant concernées les voitures ne pouvant recevoir la vignette Crit’air (voiture diesel d’avant 1997 et essence d’avant 2001). Cette prime servirait même à l’achat d’un véhicule d’occasion. Bien entendu, il faut que cette nouvelle voiture consomme moins et pollue de surcroît moins. À la manière des autres mesures, cette dernière interviendrait pour janvier 2018.

Le gouvernement espère ainsi avec ce nouveau plan rencontrer le succès de la prime pour les voitures électriques. Marché qui devient une bonne alternative pour ceux ne sachant choisir entre diesel et essence. L’un des éléments déclencheurs devrait rester la somme allouée car pour une voiture électrique l’aide s’élève à 3 700 euros (4 000 euros en 2017).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES