• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Une route chauffante qui se dégèle seule : la Power Road

Publié par le

Des routes-radiateurs pour l'hiver

La filiale de Vinci, Eurovia, vient de mettre au point une route qui se dégivre toute seule. Appelé Power Road, ce projet capte la chaleur émanant du sol ou l’énergie du soleil pour dégeler la route. Serait-ce la fin des astuces pour préparer notre voiture en hiver ?

Une route à énergie positive

Une innovation qui va peut-être devenir révolutionnaire. Eurovia, filiale de Vinci, vient de présenter un nouveau procédé qui permet de faire fondre le gel ou bien encore la neige. Cette route chauffante est appelée Power Road. En plus de pouvoir faire fondre une couche de neige de 10 centimètres, Power Road peut chauffer des bâtiments adjacents. Ce dispositif, qui est le résultat de 4 ans de recherches, a été expérimenté à deux reprises. Le premier test a été effectué sur les 500m2 de voie d’accès au parking poids lourds de la gare de péage de Saint-Arnoult dans les Yvelines. Au cours du mois d’août c’est dans le Doubs sur le parking d’un lycée que cette route chauffante a été essayée.

Une association d’« écran thermique » et capteur géothermique

Capable de distribuer de la chaleur, la route Power Road est un échangeur thermique. Ce système, composé de tubes placés sous la chaussée, accumulent la chaleur produite par le soleil sur la route. Une fois stockée, cette chaleur est diffusée à travers une autre chaîne de tubes située 1 mètre sous terre. Lorsque nécessaire, une pompe à chaleur récupère ce qui a été emmagasiné pour la faire remonter dans les tubes se situant sous la route. Ce dispositif permet également de distribuer cette chaleur vers des structures voisines. Qu’elles soient résidentielles ou professionnelles, la Power Road peut les pourvoir en chauffage ou production d’eau chaude.

De multiples usages pour la « route intelligente »

Cette innovation pourrait alors avoir de multiples usages. Outre remplacer l’usage des sels fondants, Power Road pourrait être utilisée sur le tarmac des aéroports ou pour alimenter en énergie certaines structures telles que des gymnases ou piscines. Conscient que le marché est gigantesque, Eurovia présente cette route-radiateur à un prix 2 fois plus élevé qu’un revêtement classique. Ce potentiel a été perçu par d’autres entreprises. Eurovia n’est pas seule à vouloir investir dans les routes « intelligentes ». Eiffage et Colas développent eux aussi des revêtements capables d’emmagasiner la chaleur. En cours d’expérimentation, ces projets permettraient de rouler sans aucun risque en hiver

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES