• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Une visite médicale pour évaluer l'aptitude à la conduite des automobilistes

Publié par le

Depuis toujours, seules les personnes souffrant de certains problèmes médicaux devaient passer un contrôle médical d’aptitude à la conduite, ainsi que les personnes ayant eu une annulation de permis. Toutefois, des dispositions ont été prises concernant ce contrôle et ont été modifiées par un arrêté.

La visite médicale, impérative dans certains cas de figure

La visite médicale est requise pour les automobilistes dont le permis a été annulé ou retiré et qui doivent alors le repasser. Aussi, si le chauffeur perd la totalité de ses points de permis, il doit faire l’objet d’un contrôle médical mais aussi repasser l’examen de code et de conduite.

Cette visite s’avère également obligatoire dans le cas où l’automobiliste souffre d’une affection médicale susceptible de porter atteinte à sa façon de conduire. Cela est aussi valable pour les personnes handicapées possédant un engin aménagé.

La visite médicale pour une sécurité optimale

Jusque là, le but du contrôle médical était principalement d’évaluer l’état physique général de l’automobiliste. Dorénavant, l’objectif de cette visite est non seulement de tester les capacités physiques, mais aussi les aptitudes sensorielles et cognitives de l’automobiliste. Ce, pour veiller à ce que ces aptitudes s’accordent parfaitement à la conduite d’une voiture dans la plus grande sécurité. L’audition et la vue du conducteur sont notamment contrôlées. Certains cas de figure tels que le retrait du permis implique une visite médicale suivie d’un examen psychotechnique.

Les médecins de ville habilités à la réalisation du contrôle médical

En règle générale, le contrôle médical ne pouvait être réalisé que par les commissions médicales en préfecture. A ce jour, les médecins de ville agréés ont aussi la possibilité d’effectuer cet examen et de remettre une attestation. Cette disposition a été prise pour diminuer le délai d’attente avant l’obtention d’un rendez-vous. A noter que le contrôle médical s’élève à 33 euros et n’est pas pris en charge.

Une fois le certificat médical émis par le médecin, un exemplaire devra être transmis à la préfecture. A partir de cela, vous pourrez souscrire une nouvelle police d’assurance auto.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES