Assurance auto

Vague de froid 2018 : vigilance avec le verglas et la neige

Publié par le

Avec le verglas, les automobilistes doivent conduire prudemment

Baisse des températures, chutes de neiges, risques de verglas : les dangers sont multiples pour les conducteurs. Face à cette vague de froid qui secoue la France en ce mois de février 2018, les autorités appellent à la prudence. Les assisteurs sont eux sur le pont.

Les départements de région parisienne toujours en vigilance orange

Après un épisode de fortes neiges dans le nord de l’Hexagone, la situation se complique avec une chute vertigineuse des températures. Dans la nuit de mercredi 7 à jeudi 8 février, Météo France a enregistré des températures pouvant aller jusqu’à – 10 degrés. Cette vague de froid, couplée à la chute de neiges provoque l’apparition de « gelées » sur les routes. Météo France maintient l’appel à la vigilance en Ile-de-France et a laissé 8 départements en vigilance orange, ceux de la région parisienne. Cette décision a été prise « en raison d’une accentuation du froid, du fort risque de phénomènes glissants liés à la fois au regel de l’eau liquide ainsi que la couche de neige qui n’aura que peu fondu » explique Météo France.

Face à ce verglas, les autorités, dont la préfecture d’Ile-de-France appellent à la prudence et à laisser la voiture au garage. Mardi 6 février, dans la soirée, 1 500 à 2 000 automobilistes ont été bloqués sur la route nationale 18. Un épisode que ne veut pas revivre la Préfecture. Néanmoins, la situation revient lentement à la normale sur les routes et dans les transports de la région. Météo France ne prévoit pas de nouvelles chutes de neige, si ce n’est en Auvergne-Rhône-Alpes et en Occitanie.

Des précautions à prendre pour les automobilistes

L’amélioration des conditions météorologiques ne va cependant pas faciliter la circulation. Rouvert quelques heures mercredi après-midi, le trafic poids lourds est à nouveau interdit ce jeudi. Pour les automobilistes qui ne peuvent laisser leur voiture au garage, la prudence est de mise. Avant de prendre le volant, le premier réflexe à avoir pour le conducteur est de vérifier son véhicule : essuie-glaces, l’état des pneus ou bien encore la présence d’un triangle de sécurité. Une fois les vérifications effectuées, quelques conseils sont nécessaires pour rouler malgré la neige ou le verglas. Réduire sa vitesse, laisser davantage de distance entre les véhicules, anticipez les obstacles, etc. Pour éviter de perdre le contrôle de son auto, l’anticipation est primordiale.

Face à cet événement météorologique, les assisteurs sont très sollicités

Malgré les précautions prises, beaucoup de personnes se trouvent surprises par le verglas ou la neige. Avec cet épisode de grand froid, les compagnies d’assistance font face à un pic d’appels sur le service automobile. Europ Assistance a d’ailleurs confié à L’Argus de l’assurance qu’ils avaient reçu 22 % d’appels en plus mardi 6 février. L’assistance est une garantie incluse dans l’assurance auto. Optionnelle, l’assistance est utile lorsque votre véhicule est en panne ou accidenté. Si l’automobiliste décide d’abandonner sa voiture car la neige bloque la circulation, l’assisteur ne pourra cependant pas vous venir en aide.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES