• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Valeo dévoile les technologies qui feront les voitures de demain

Publié par le

Valeo a profité du plus grand Salon high-tech Consumer Electronic Show pour dévoiler ses nouvelles technologies qui devraient équiper les voitures dans les années à venir. L’équipementier a présenté à cette occasion le prototype de conduite automatisée Cruise4U.

Détails sur la Cruise4U

Cruise4U a été développé par IAV un spécialiste de l’intégration des technologies automobiles. La nouvelle technologie peut prendre en main la direction, l’accélération ainsi que le freinage du véhicule. Le dispositif est équipé d’un laser qui détecte les obstacles mouvants ainsi que les obstacles immobiles pour éviter les collisions. Outre la Cruise4U Valeo présentera également les phares automatiques BeamAtic Premium LED.

Cette fois-ci c’est un système d’éclairage qui améliore largement la visibilité de nuit. Avec ce dispositif le conducteur peut laisser ses phares allumées sans pour autant aveugler les autres conducteurs. Ces phares fonctionne à l’aide d’une caméra qui détecte les véhicules, les phares ajustent par la suite son faisceau lumineux dans le but de créer une zone d’ombre autour de la voiture qui s’approche.

Enfin, Valeo a présenté sa clé virtuelle InBlue. Elle a été lancée lors du dernier Mondial de l’automobile. Elle se connecte par Bluetooth pour ouvrir et fermer le véhicule par le biais d’un smartphone et d’une smartwatch. InBlue permet aussi le parking à distance et permet aux conducteurs d’accéder aux données du véhicule et l’autopartage.

Assurance des voitures autonomes

L’arrivée des voitures intelligentes bouleversera énormément le monde de l’assurance. Dès la souscription les assureurs devront prendre en considération les effets que ces voitures auront sur le processus de souscription et de tarification. Puisque les voitures intelligentes devraient être plus sécuritaires, il convient d’établir de nouveaux critères pour mesurer les risques.

Cependant, d’un autre côté puisque ces véhicules sont dotés de nouvelles technologies, les coûts pourraient augmenter puisque ces éléments coûtent relativement chers. Enfin il peut arriver que certaines pièces soient défectueuses, ce qui pourrait occasionner des accidents graves. Tous ces éléments doivent donc être pris en compte avant d’établir de nouveaux modèles de tarification.

Le problème qui est encore d’envergure c’est la règlementation. Au moment où les véhicules autonomes circuleront sur les routes, il faudra réviser les lois ainsi que les règlements sur l’assurance automobile, or pour l’heure aucune nouvelle règlementation ne régit ce domaine. Mais quand cela arrivera, il faudra que les assureurs les respectent.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES