Assurance auto

Véhicule autonome : Uber veut travailler avec Google Waymo

Publié par le

Bientôt un partenariat Google Waymo - Uber sur l'auto autonome ?

Uber a sans aucun doute connu des jours meilleurs. Toujours engluée dans les suites de l’accident mortel survenu en mars 2018, l’entreprise américaine n’a semble-t-il pas renoncé à ses ambitions en matière de voitures autonomes. En effet, elle appelle aujourd’hui de ses vœux un rapprochement avec Google Waymo. Coup de projecteur.

Un ancien différend entre Google et Uber

Des véhicules autonomes testés par la firme Google Waymo se retrouveront-ils prochainement dans le réseau automobile d’Uber ? Après la « guerre » que ces entreprises se sont livrées devant les tribunaux américains pour vol de technologies, l’heure serait actuellement à la réconciliation.

Il y a quelques semaines, Google Waymo et Uber ont trouvé un accord pour mettre fin à ce différend juridique qui les opposait et aujourd’hui c’est Dara Khosrowshahi, patron de la seconde entreprise citée, qui tend la main à la firme de Mountain View.

En effet, à l’occasion d’une récente conférence, l’intéressé a révélé qu’il n’était pas opposé à ce que les voitures autonomes conçues par Google Waymo soient intégrées à la flotte de véhicules motorisés d’Uber. Ainsi, l’on pourrait voir un jour prochain des passagers monter dans des automobiles et être conduits à destination sans l’intervention d’un conducteur.

Vers un partenariat gagnant-gagnant ?

Dara Khosrowshahi a précisé qu’il existait actuellement des discussions entre Uber et Google afin de déterminer si cette intégration était envisageable. Pour sa part, le dirigeant d’Uber estime qu’il s’agit là d’une opportunité à ne pas manquer car son service possède tout simplement le réseau le plus étendu au monde. Voilà qui serait idéal pour permettre à Google Waymo de tester ses véhicules à grande échelle.

S’il est encore trop tôt pour connaître l’issue de ces discussions, il pourrait s’avérer positif pour les deux parties : d’une part, Waymo pourrait tester ses engins motorisés dans des conditions diverses et, d’autre part, Uber pourrait tirer parti de la renommée de Google et enrichir son offre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES