• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Vitesse limitée à 70 km/h = moins d'accidents sur le périphérique

Publié par le , Mis à jour le 27/01/2016 à 11:23

Depuis le 10 janvier 2014, la vitesse à ne pas dépasser sur le périphérique parisien est passée de 80 à 70 km/h. Cette mesure de restriction, peu populaire auprès des automobilistes a tout même permis de faire baisser le nombre d’accidents de 15,5 %.

Une route plus sûre

En 2014, le nombre d’accidents ayant eu lieu sur le périphérique parisien a légèrement diminué passant ainsi de 742 accidentés à 627 durant l’année dernière (-15,5%). Une bonne nouvelle pour la préfecture de police qui annonce que ce résultat constitue le niveau le plus bas depuis dix ans.

A contrario, le nombre de personnes tuées sur le périph a malheureusement continué à augmenter. Au total, 7 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2014 contre 4 en 2013. En revanche, le nombre de blessés quant à lui considérablement diminué passant ainsi de 908 personnes à 787. Une étonnante évolution qui ne reflète pas les résultats obtenus en l'Ile-de-France qui connaît une nette augmentation des accidents sur la route (+5,1 %). Parmi les points positifs, il y a également l’amélioration des vitesses moyennes de circulation. Par exemple, aux heures de pointe de la matinée, la vitesse moyenne de circulation à évoluée de 32,6 km/h en 2013 à 38,4 km/h en 2014.

Concernant le soir, elle a aussi augmenté de 12% en passant de 30,3 km/h à 33,9 km/h.  Des effets positifs qui permettent de limiter les embouteillages sur le périphérique. Les automobilistes voient alors leur temps de parcours diminuer de 15% le matin et de 5% le soir.

La multiplication du nombre d’infractions

Dans le même temps, la limitation de vitesse sur le périphérique a malheureusement entraîné une hausse colossale des infractions. Ainsi, 2014, 461 596 infractions ont été recensées en 2014 contre 138 138 en 2013 au cours de l’année 2013. Cette flambée peut en partie s’expliquer par la multiplication du nombre de radars installés tout long du périphérique parisien. En effet, aujourd’hui, on ne dénombre pas moins de 16 appareils plus ou moins bien dissimulés contre 7 en 2013. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES