• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Voiture autonome : Toyota suspend ses tests de conduite

Publié par le , Mis à jour le 23/03/2018 à 15:55

Véhicules autonomes : Toyota suspend ses essais après l'accident de Tempe

Après l’accident d’Uber qui s’est soldé par la mort d’une personne, Toyota a pris une décision forte : la suspension pure et simple de ses essais de conduite autonome en circulation réelle. Pour expliquer sa décision, le constructeur automobile nippon évoque l’« effet émotionnel » que pourrait avoir le premier accident mortel impliquant un véhicule autonome. Coup de projecteur.

Une reprise des tests « au moment opportun »

A l’instar d’autres acteurs de l’industrie automobile, Toyota mène des expérimentations sur la conduite autonome mais, à la suite de l’accident impliquant un véhicule Uber et causant la mort d’une personne, il a décidé de suspendre ces tests réalisés en circulation réelle.

Plus précisément, c’est l’Institut de Recherche Toyota, entité américaine consacrée à l’intelligence artificielle et à la robotique, qui a pris la décision de « cesser temporairement » ses tests sur les routes publiques estimant que l’accident précité avait pu « avoir un effet émotionnel sur ses conducteurs ».

Toutefois, cette décision présente un caractère provisoire. Un porte-parole de Toyota a effectivement précisé que le groupe surveillait la situation et que ces tests reprendraient « au moment opportun ». En revanche, notez que cette suspension ne concerne pas les essais menés par Toyota en conduite semi-autonome.  

Une vidéo de l’accident mortel d’Uber

Pour revenir à cet accident mortel impliquant un véhicule Uber à Tempe, dans l'État de l'Arizona, aux États-Unis, les forces de l’ordre locales viennent de mettre en ligne une vidéo provenant de l’automobile incriminée : (âmes sensibles s'abstenir)

 

 

Comme vous l’aurez sans doute constaté, cette vidéo a été prise par les deux caméras présentes dans le véhicule Uber, l’une filmant la conductrice et l’autre l’extérieur de la voiture. Elle permet de voir que la conductrice Rafaela Vasquez n’est pas attentive à ce qui se produit sur la route et ses mains ne sont même pas posées sur le volant de l’auto. L’autre caméra quant à elle filme la route, peu éclairée à certains endroits, et l’on voit subitement apparaître une personne qui pousse un deux-roues.

La vidéo dévoilée par la police confirmerait que le véhicule autonome n’a à aucun moment freiné ni même essayé d’éviter la collision. Il appartient maintenant au National Transportation Safety Board (NTSB) et à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) de faire toute la lumière sur les circonstances précises de cet accident.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES