Voiture connectée : BMW souhaite un encadrement juridique

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Voiture connectée : BMW souhaite un encadrement juridique

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Voiture connectée : BMW souhaite un encadrement juridique

|
Consultations : 1209
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

A l’occasion de l’assemblée générale de BMW,  le président du conseil d’administration, le Dr Norbert Reithofer a mis le doigt sur une question incontournable : celle portant sur l’encadrement juridique des véhicules autonomes.

BMW en avance sur la voiture connectée

Ce n’est pas l’innovation qui manque chez BMW. Le constructeur allemand est particulièrement en avance sur son temps, et le Dr Norbert Reithofer n’a pas tari des loges quant aux technologies déjà intégrées aux véhicules BMW.

Entre le service Connected Drive, la mise à jour over the air (OTA) de la navigation, le système de captation des mouvements pour appeler en un seul geste, l'application ParkNow pour se garer plus facilement, ou encore le système  « Vision Zéro » qui  évite les chocs, BMW n’a plus rien à prouver !

Face à ces innovation qui automatisent et rendent autonomes les véhicules, certains s’interrogent sur la question de la déresponsabilisation des conducteurs, et envisagent parfois même une future interdiction de conduire à l’humain. Déresponsabilisation, responsabilités : quid de la législation qui encadre l’intégration des véhicules autonomes sur nos routes.

Quelle législation autour des véhicules autonomes ?

BMW s'interroge sur l'avenir législatif des voitures connectéesD’un point de vue législatif, la Convention de Vienne qui régit la circulation routière en vue de la faciliter à l’échelle internationale va forcément être revue.

Une fois ces véhicules autonomes lâchés sur les routes, la question de responsabilité en cas d’accident va forcément être soulevée. Entre le conducteur, le constructeur, la compagnie d'assurance ou le fournisseur de services, il faudra définir un responsable. D’autre part, la question de l’encadrement des datas doit également être abordée.

Il est évident que les professionnels et les politiques doivent d’ores et déjà réfléchir à un encadrement juridique pour appréhender l’arrivée des voitures connectées à grande échelle !

Source : lesnumériques.com

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS