Assurance auto

Voiture d'occasion : quels sont les pièges à éviter avant d'acheter ?

Publié par le , Mis à jour le 14/09/2021 à 12:06

En ces temps de crise de Covid-19, le marché de la voiture d'occasion décolle. En effet, les voitures d'occasion ont certains avantages, notamment du côté du prix à une époque où les voitures neuves sont toujours plus chères. Mais quels sont les écueils à éviter lors de l'achat d'un modèle ayant déjà parcouru des kilomètres ? Les experts de carVertical, société spécialisée dans le conseil sur les voitures d'occasion, ont répondu à nos questions.

Quel est l'intérêt d'acheter une voiture d'occasion ?

Une voiture d'occasion est intéressante pour la plupart des conducteurs du monde entier. Elle est beaucoup moins chère qu'un véhicule neuf, même si une voiture d'occasion bien entretenue peut être aussi performante qu'une voiture neuve. Pour le même prix qu'une voiture neuve de classe économique, il est possible d'acheter une voiture d'occasion haut de gamme de 3 à 5 ans qui offre de plus grands avantages, tels que plus de puissance, un meilleur équipement, plus de confort, pour n'en citer que quelques-uns.

L'achat d'une voiture d'occasion vous donne la liberté de voyager partout et à tout moment. Et tant que cela ne change pas, une voiture d'occasion aura toujours un sens.

Que faut-il vérifier lors de l'achat d'une voiture d'occasion ?

Tout acheteur d'une voiture d'occasion doit vérifier l'état de la voiture. Une voiture d'occasion peut parfois sembler être une bonne affaire, mais elle peut cacher de graves défauts ou même des fraudes qui rendront son entretien imprévisible.

Après avoir repéré une voiture intéressante, l'acheteur doit demander le numéro d'identification du véhicule (VIN) pour vérifier l'historique en ligne, par exemple sur carVertical. Si le rapport d'historique semble clair, l'acheteur devrait inspecter la voiture dans un atelier spécialisé, juste pour avoir une image plus claire de la voiture.

Toute imperfection dans l'historique peut être un signe qu'il faut s'éloigner et chercher une autre affaire. Il peut également s'agir d'un outil parfait pour les négociations.

Les acheteurs semblent croire tout ce que dit le vendeur. Chaque voiture devrait être observée sous tous les angles, chaque acheteur devrait effectuer un bon essai routier et, après vérification de l'historique, chaque voiture devrait trouver le chemin d'un atelier spécialisé avant la transaction.

Quelles sont les erreurs les plus courantes commises par les acheteurs de voitures d'occasion ?

Les acheteurs semblent croire tout ce que dit le vendeur. Chaque voiture devrait être observée sous tous les angles, chaque acheteur devrait effectuer un bon essai routier et, après vérification de l'historique, chaque voiture devrait trouver le chemin d'un atelier spécialisé avant la transaction. Les événements manqués peuvent entraîner de gros regrets et un gaspillage d'argent.

Comment reconnaître une arnaque lorsque l'on veut acheter une voiture d'occasion ?

Ce n'est pas très facile, mais c'est possible. Parfois (assez souvent, en fait), on trouve des voitures qui ont l'air très propres et qui sont décrites comme de bonnes voitures avec des prix nettement inférieurs. Il est illogique de vendre une très bonne voiture pour quelques centimes. En général, de nombreux défauts peuvent être révélés dans les rapports d'historique en ligne via le numéro VIN de la voiture ou par des professionnels dans des ateliers spécialisés. Mais comme nous l'avons déjà mentionné, une bonne voiture ne peut pas être vendue à bas prix - c'est l'une des règles les plus importantes.

Comment repérer une fraude au kilométrage sur une voiture d'occasion ?

Il est possible de vérifier l'historique en ligne sur carVertical et de voir quel était le kilométrage lors des événements précédents. S'il y a une baisse dans le graphique du kilométrage, il est probable que la voiture a subi un retour en arrière du compteur kilométrique. Physiquement, il est parfois difficile d'identifier le kilométrage frauduleux car les vendeurs ont tendance à échanger les pièces intérieures - ils enlèvent les pièces usées et mettent des sièges ou un volant en meilleur état. Si une voiture est ancienne, mais que le compteur kilométrique indique 200 km ou plus, il peut être suspect que certaines des pièces intérieures soient trop récentes.

Est-il risqué d'acheter sur le marché de l'occasion une voiture actuelle, plus complexe et dotée de beaucoup d'électronique embarquée ?

Cela dépend de plusieurs choses. Il y a tout d'abord le vendeur, puis l'état général de la voiture. Dans la plupart des cas, il y a peu de risques à acheter une voiture chez un vendeur respecté. Les voitures qui sont certifiées ou approuvées par des concessionnaires officiels sont presque toujours irréprochables ou même accompagnées d'une garantie supplémentaire. Toutefois, une voiture aussi perfectionnée peut être un achat risqué si le vendeur a l'air suspect ou si le prix (comme indiqué précédemment) est suspicieusement bas. En dehors de cela, une large gamme de produits électroniques ne devrait pas inquiéter les utilisateurs, car certains équipements sont faciles à remplacer.

Auparavant, lorsque les progrès de l'électronique étaient limités, les appareils étaient souvent défectueux. Mais aujourd'hui, de nombreux composants électroniques sont utilisés dans le monde entier par différents constructeurs automobiles, il est donc probable que ces appareils aient fait l'objet d'un excellent contrôle de qualité.

Avec la crise et la pénurie de semi-conducteurs, le marché de l'occasion est très stimulé. Cette dynamique va-t-elle se poursuivre ?

Il semble que le problème puisse perdurer pendant un certain temps. En effet, malgré toutes les autres ventes d'électronique qui fleurissent (téléphones portables, tablettes tactiles, ordinateurs, appareils photo, etc.), les voitures sont de plus en plus perfectionnées et nécessitent davantage de matériel électronique. Pour mettre les choses en perspective, une voiture ordinaire de classe économique équipée d'un moteur à combustion interne transporte environ 300 micropuces, alors que les voitures électriques peuvent en avoir plus de 3000.

On s'attendait à ce que la pénurie de semi-conducteurs prenne fin à la fin de cette année, mais il est probable que le problème persiste l'année prochaine, car le marché des voitures d'occasion sera évidemment influencé par la crise.

Est-il pertinent d'acheter une voiture d'occasion aujourd'hui, alors que les lois européennes sur les voitures évoluent très rapidement, notamment pour aller vers les voitures électriques ?

Peut-être qu'il sera de moins en moins important de posséder une voiture, mais la possession d'une voiture, en tant qu'habitude, restera dans un avenir proche. Il existe des plateformes de covoiturage qui offrent un accès instantané à des voitures neuves, où les utilisateurs n'ont à se soucier de rien, si ce n'est d'alimenter les fournisseurs en argent. L'entretien programmé, le changement des pneus, l'assurance et les autres routines quotidiennes n'inquiéteront plus ces conducteurs. Toutefois, cette situation peut également changer en fonction de l'orientation des lois européennes. Si de plus en plus de grandes villes interdisent les voitures à combustion interne, il est probable que la valeur de ces voitures diminuera considérablement, du moins sur les marchés occidentaux.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES