Assurance auto

Voiture électrique : des constructeurs suspectés de freiner les ventes

Publié par le

Auto : des constructeurs freineraient les ventes d'électriques

L’ONG Transport & Environment a dévoilé que plusieurs constructeurs auraient délibérément retardé la vente de véhicules électriques au 1 er janvier 2020, date de l’entrée en vigueur des nouvelles normes de pollution, afin de booster les ventes de SUV thermiques.

Privilégier la vente de SUV thermiques

Scandale dans l’industrie automobile. L’organisation européenne, Transport & Environment, qui regroupe une cinquantaine d'ONG dans le domaine du transport et de l'environnement vient de confirmer les soupçons émis il y a quelques mois. Alors qu'elle s'interrogeait sur les délais particulièrement longs de la mise en circulation de véhicules électriques, l’ONG s’est procurée une lettre issue du réseau Kia Espagne. Relayée par le site Caradisiac, cette lettre nous apprend que les managers ont expressément demandé à leur réseau de différer la vente de voitures électriques ou hybrides rechargeables au 1er janvier 2020, afin de privilégier la vente de SUV thermiques.

Cette demande n’est pas anodine, puisque de nouvelles normes de pollution entreront en vigueur le 1er janvier prochain. Des normes bien plus strictes qui devraient influer négativement sur les ventes des voitures thermiques.

Les ventes pourraient atteindre un million d’unités

« Les constructeurs disent qu’il y a très peu de demande pour la voiture électrique, que les clients ne s’y intéressent pas. La vérité, c’est qu’ils repoussent les ventes de véhicules propres pour écouler un maximum de voitures diesel et essence pour faire du profit », s’est indignée Julia Poliscanova, Directrice de Transport & Environment.

En Europe l’année dernière, les ventes de voitures électriques avaient progressé de 45 %, avec 195 000 unités écoulées, soit 1,4 % des ventes totales. Pour ce qui est de l’hybride, 182 768 voitures hybrides rechargeables ont été immatriculées en 2018 sur le Vieux continent. Une pénétration encore très faible, qui pourrait l’être bien moins si les constructeurs ne freinaient pas les ventes. Selon Transport & Environment, elles auraient pu atteindre un million d’unités dès l’an prochain.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES