Assurance auto

Voiture électrique : GBatteries promet de raccourcir le temps de charge

Publié par le

Rechargez votre auto aussi vite que pour un plein d'essence

Grâce à sa technologie de charge rapide de batteries Lithium-ion, la start-up GBatteries promet de recharger une voiture électrique aussi vite que pour un plein d'essence. Une promesse en l’air ou une véritable innovation pour ce marché ?

Recharge ultra-rapide : chercheurs et entreprises mettent les bouchées doubles

Un temps de charge ultra-rapide. De nombreux centres de recherche ainsi que des entreprises travaillent sur le sujet : pouvoir accélérer le temps de charge des voitures électriques. Un temps considéré aujourd’hui comme trop long et qui constitue un frein à l’achat de ce type de véhicule. Si aucune technologie ne sort encore du lot aujourd’hui, certains assurent pouvoir proposer une solution ultra-rapide. C’est le cas du consortium de groupes automobiles Ionity, mais aussi de GBatteries. Présente au Consumer Electronics Show 2019, la jeune start-up canadienne y a dévoilé sa technologie de charge rapide de batteries Lithium-ion, révèle le site Futura-Sciences. Un système ultra-rapide, qui selon la société, permettrait de recharger un véhicule électrique aussi vite que pour un plein d’essence. Une promesse excitante qui peut toutefois laisser dubitatif.

Accélérer ou ralentir la charge selon divers facteurs

Pour baisser le temps de charge, GBatteries a développé un algorithme permettant d’accélérer ou ralentir la charge selon divers facteurs et notamment la température de la batterie. En branchant un adaptateur sur une station de charge rapide, la start-up assure qu’elle pourrait recharger à 50 % une batterie de 60 kWh % en 5 minutes, et à 100 % en 10 minutes. Un procédé rapide mais qui reste toutefois plus long que pour faire le plein d'une voiture.

Si le projet est toujours en cours de développement, et de ce fait d’amélioration, GBatteries peut d’ores et déjà profiter de l’appui de nombreux investisseurs de renom et en particulier de celui d’Airbus Ventures. Aujourd’hui aucune date n’a encore été précisée pour un lancement commercial ; l’entreprise préfère indiquer que ce type de technologie met près de 4 ans à développer.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES