Assurance auto

Voiture électrique : la France, 4e pays européen en termes de vente

Publié par le

La Nissan Leaf est le modèle électrique le plus vendu en Europe

Si la voiture électrique représente le futur de la mobilité, elle est encore loin d’être présente dans tous les pays. D’après une étude menée par IHS Markit sur le sujet, 10 pays concentrent 95 % des ventes de véhicules électriques à travers le monde.

95 % des ventes de voitures électriques réalisées dans 10 pays

L’industrie automobile investit massivement dans l’électrique. Les différents scandales survenus autour du diesel, couplés aux considérations environnementales, ont poussé l’industrie automobile à se tourner vers l’électrique. A tel point que la voiture électrifiée apparaît comme la solution pour demain. Une solution propre, un investissement favorisant la mobilité durable. Les estimations du cabinet Mazars évoquent ainsi 21 millions de véhicules électriques vendus à travers le monde en 2030. Une sacrée différence avec les chiffres de ces dernières années. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), 1,1 million de voitures électrifiées ont été vendues en 2017.

Cette estimation pose d’autres questions. Si l’électrique représente le futur de la mobilité, est-ce le cas partout ? Il est difficilement envisageable de demander à certains pays d’investir dans la mobilité propre. Cette question apparaît encore plus légitime au vu de la publication d’un rapport sur l’impact de la mobilité durable et sur la transformation de l’industrie automobile. D’après IHS Markit, 95 % des voitures électriques vendus dans le monde, le sont dans seulement 10 pays. La Chine, les Etats-Unis, le Japon, le Canada, la Norvège, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas concentrent ainsi presque la totalité des ventes. En réalité, la Chine représente à elle seule la moitié du marché. L’année dernière, la moitié des 1,1 million d’exemplaires écoulés l’ont été dans ce pays.

36 835 véhicules électriques vendus en France en 2017

A l’échelle européenne, 5 pays se détachent donc des autres. En France, qui occupe la quatrième place européenne, sont 36 835 voitures électriques qui ont été vendus en 2017. Soit une hausse de 26,2% par rapport à 2016. Pour IHS Markit, la France dispose d’un contexte favorable au développement de l’électrique. Et ce pour deux raisons : des installations de bornes de charge nombreuses (près de 12 000 en 2017) ainsi que la mise en place d’une véritable réflexion sur le sujet. D’ailleurs sur ce dernier point, l’étude souligne la « création de l’Institut Prairie comme centre d’excellence consacré à l’intelligence artificielle à Paris ». Un développement qui n’est vraisemblablement qu’à ses prémices. L’Etat a notamment promis d’atteindre 100 000 bornes et de porter le parc roulant « zéro émission » à 600 000 véhicules d’ici 2022.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES