• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Voiture et pollution : de nouvelles règles écologiques ?

Publié par le , Mis à jour le 24/09/2014 à 14:48

Face à la pollution grandissante, les dangers pour la planète mais également pour la santé, des sénateurs écologistes souhaitent renouvelé le système bonus-malus écologique afin d’intégrer des restrictions pour les polluants les plus nocifs pour l’Homme.

Ecologie : Protéger le climat et l’Homme

Alors qu’aujourd’hui le barème bonus-malus ne concerne que les gaz à effet de serre (émissions de CO2), portant les risques sur la pollution à l’échelle de la planète, des sénateurs écologistes réclament la mise en place d’un nouveau système de bonus-malus écologique. L’objectif ? Protéger également la santé des usagers contre notamment les particules et l’oxyde d’azote.

Cette nouvelle version du texte devrait être examinée avant la fin de l’année.

Le texte propose également des études sur la pollution liée aux automobiles, notamment sur les éléments techniques (filtres par exemple).

Une nouvelle réglementation devrait enfin être mise en place concernant la cession de véhicules d’occasion de plus de 4 ans. Ces derniers devront passer un diagnostic d'éco-entretien avant la vente.

En savoir plus sur le nouveau barème écologique

Voiture écologiques et assurance auto

Techniquement, l’assurance auto ne fait pas de différence entre une voiture classique, plus polluante qu’une voiture écologique (hybride, électrique). Il n’y a en effet pas plus ou moins de risque de sinistre avec l’une ou l’autre des modèles.

Pourtant, certains assureurs portés sur l’écologie peuvent parfois proposer de meilleurs tarifs ou des avantages pour les conducteurs qui optent pour des véhicules moins ou non polluants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES