Assurance auto

Vol à la roulotte : comment bien se protéger ?

Publié par le , Mis à jour le 22/01/2020 à 14:18

Le vol à la roulotte est une pratique assez commune : elle consiste à dérober des biens à l'intérieur d'un véhicule lorsque celui-ci est inoccupé. Les vols à la roulotte ne sont pas toujours commis avec effraction, par exemple lorsqu'une voiture n'est pas verrouillée. Souvent, une assurance auto classique ne couvre pas ces vols.

Le vol à la roulotte : une pratique en hausse pour les fêtes

Pendant les périodes de fêtes, les familles chargent leurs voitures de cadeaux, victuailles et autres biens pouvant parfois afficher une valeur élevée. Ces biens sont des cibles faciles pour les « roulottiers ». Habituellement, ces derniers visent plutôt les équipements tels que les GPS, téléphones portables, autoradios, sacs à mains ou clés laissés un peu trop en évidence. Mais Noël peut se révéler être une véritable manne pour ces voleurs.

Il s'agit donc de redoubler de vigilance en cette période. Premièrement, il faut évidemment verrouiller sa voiture. Il vaut ensuite mieux ne rien laisser à la vue de tous pour éviter de tenter les malfrats. Des vitres teintées peuvent ici trouver leur utilité (la législation en place empêche toutefois de disposer de vitres teintées au taux de transparence supérieur à 70% à l'avant). Des équipements de sécurité peuvent également se révéler utile : alarme, sirène, détecteur de choc ou même dashcam, il y a l'embarras du choix. Et il ne faut pas relâcher son attention, car un vol à la roulotte ne dure généralement que quelques dizaines de secondes tout au plus !

Pris en charge par l'assurance auto ?

Au premier abord, on pourrait se dire que le vol à la roulotte est pris en charge par une assurance auto classique. Pourtant, il n'en est rien pour les assurances auto au sens strict ! En revanche, de nombreux forfaits assurantiels proposent des formules comprenant des garanties prenant en compte le vol d'accessoires ou de biens personnels à l'intérieur de la voiture.

Pour bien s'assurer face à ce danger, il faut donc à la fois prendre en considérations les dégâts matériels provoqués par l'effraction (s'il y a effectivement effraction) et la valeur des biens dérobés. Une garantie bris de glace couvrira par exemple une vitre cassée par un roulottier. Évidemment, ces diverses garanties viendront s'ajouter à la note de votre assurance. Il faut aussi faire attention aux exclusions de garanties, qui peuvent par exemple concerner la nature ou valeur des biens présents dans la voiture, ou encore le lieu de stationnement du véhicule. Ainsi, il est rare que des objets de collection de grande valeur soient pris en charge par une garantie contre les vols à la roulotte. Veillez donc à ne jamais laisser un objet d'une trop grande valeur dans votre voiture !

Pour se faire indemniser en cas de vol, il faut, en ayant souscrit à une garantie prévenant ces méfaits :

  • porter plainte pour déclarer le délit à un poste de police dans les 24 heures,
  • faire estimer par un expert le coût des travaux pour un vol avec effraction,
  • faire l'inventaire de tout ce qui a pu être dérobé,
  • éventuellement mettre la main sur les factures des biens concernés (et leur numéro de série),
  • vérifier si l'indemnisation de ces biens est prise en charge par le contrat choisi,
  • entrer en contact avec l'assurance dans les deux jours pour leur faire part de l'infraction et leur remettre les pièces réunies jusqu'à cette étape.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES