• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Vol de voiture : moins de 10 secondes grâce aux nouvelles technologies

Publié par le , Mis à jour le 19/09/2014 à 14:58

Une voiture volée en moins de dix secondes ? Malheureusement, c’est une possibilité grâce aux nouvelles technologies. Les malfaiteurs ne font désormais plus appel au bon vieux cintre pour forcer la portière. Ils ont recours à des outils bien plus sophistiqués.

La haute technologie au service des voleurs

Comment peut-on voler une voiture en quelques secondes à peine ? Les personnes malfaisantes piratent le système de diagnostic du véhicule. Un programme trompe le « cerveau » de l’automobile en le persuadant que la clé utilisée par le voleur est la bonne. Il est aussi possible que le signal émis par la clé du propriétaire soit intercepté au moment du verrouillage. Pirater les ordinateurs qui contrôlent une voiture est à la fois simple peu onéreux puisqu’une quinzaine d’euros suffisent pour disposer de la technologie nécessaire pour s’en emparer illégalement.

Piratage dangereux

Le piratage d’une voiture ne s’utilise pas seulement dans le but de voler. Le « pirate » pourrait aussi programmer d’autres méfaits comme programmer les freins, ouvrir le coffre ou encore déclencher l’alarme. Certaines de ces actions peuvent être dangereuses comme le fait de prévoir un freinage en amorçant un virage.

Face à ce phénomène, certains déplorent le retard accusé par les constructeurs automobile du point de vue informatique étant donné la facilité à laquelle les systèmes en place peuvent être « trafiqués ». A court terme, aucune solution n’est encore envisagée. Néanmoins, des constructeurs se sont rapprochés pour mettre en place une entité qui va mener des recherches approfondies sur le sujet, en l’occurrence le Battelle Cyber Innovations.

Qu’en est-il de l’assurance auto ?

Avant tout, les propriétaires doivent faire preuve de prudence tout en faisant en sorte d’être bien assuré en cas de vol. Il faut d’ailleurs souligner que l’assurance auto traite cette catégorie de vol comme tous les autres. Néanmoins, il est fort possible que les assureurs imposent bientôt la mise en place de programmes spécifiques comme l’antivirus ou encore le pare-feu et à les mettre à jour régulièrement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES