Assurance auto

Volkswagen arrêtera la production de la Coccinelle en 2019

Publié par le , Mis à jour le 20/09/2018 à 14:02

Volkswagen met fin à la production de la Coccinelle

C’est la fin d’une époque. Le constructeur allemand Volkswagen vient d’annoncer l’arrêt de la production de sa mythique Coccinelle.

Une voiture fabriquée à plus de 2,5 millions d’exemplaires

C’est une page qui se tourne. Volkswagen vient d’annoncer l’arrêt de la production de sa mythique Coccinelle. La production s’arrêtera définitivement en juillet 2019 dans l’usine mexicaine de Puebla avec deux modèles surnommés « Final Edition ». Des voitures qui ont pour vocation de « célébrer l’héritage » de cette automobile qui a marqué plusieurs générations. Dans l’immédiat, Volkswagen n’a pas prévu de remplacer sa Coccinelle. Dès sa sortie en 1938, cette voiture tout en bonhomie créée à la demande d’Hitler rencontre vite le succès en devenant un des véhicules les plus fabriqués au monde avec plus de 21,5 millions d’exemplaires. Les femmes sont sous le charme de cette voiture qui allie design et maniabilité. Walt Disney sera aussi l’un des acteurs qui a permis le succès de cette voiture. De 1968 à 2005, 5 films, un téléfilm et une série télévisée ont mis à l’honneur la Coccinelle. 

Volkswagen veut se concentrer sur les voitures électriques et familiales

Après le scandale des moteurs truqués aux Etats-Unis, le constructeur allemand veut désormais se concentrer sur les automobiles électriques et les voitures familiales. En septembre 2015, les autorités américaines soupçonne Volkswagen d’avoir équipé 11 millions de voitures d’un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution. Une onde de choc s’abat alors sur l’industrie automobile et plus particulièrement sur la marque qui perd 40% de son titre en quelques jours. Trois ans après « le Dieselgate », Volkswagen doit répondre de ses actes. Début septembre 2018, l'entreprise se retrouve face à la justice allemande qui doit déterminer si oui ou non les marchés financiers auraient dû être informé plus tôt de cette tricherie pour éviter les pertes financières des actionnaires. Aujourd’hui, cette affaire a coûté à Volkswagen plus de 27 milliards d’euros au constructeur. Un montant exorbitant qui comprend le rappel de millions de voitures et les différentes procédures judiciaires ouvertes aux Etats-Unis et en Europe.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES