Assurance auto

Volkswagen lancera une auto électrique par mois à partir de 2019

Publié par le

Volkswagen n'abandonne pas la motorisation diesel

La tendance n’est pas nouvelle mais elle se confirme. Dans le cadre de son programme d’électrification de voitures nommé « Roadmap E », Volkswagen compte franchir une nouvelle étape. Le constructeur allemand prévoit de lancer un véhicule électrique par mois à partir de 2019.

Une nouvelle étape dans son programme « Roadmap E » 

Pas une semaine ne se passe sans qu’un constructeur automobile ne fasse une annonce sur la voiture électrique. Et Volkswagen n’échappe pas à la règle. Matthias Müller, Président du Groupe, a ainsi déclaré « nous avons l’intention de proposer en quelques années, la plus grande gamme de véhicules électriques au monde, toutes marques et régions confondues ». Pour que cette annonce traduisent en actes, le groupe allemand mise tout sur son programme « Roadmap E ».

Lancé en automne 2017, ce programme prévoit la production de 3 millions de voitures électriques par an mais aussi de commercialiser 80 nouveaux modèles. Pour ce dernier point, Volkswagen souhaite répartir ces nouveautés au sein des multiples marques de son groupe. Cette année, le groupe allemand a déjà prévu le lancement de 3 nouvelles automobiles électriques. Parmi elles, le SUV électrique Audi e-tron fait figure de star et est d’ores et déjà très attendu.

Volkswagen ne souhaite pas abandonner le diesel

La déclaration de Matthias Muller ne s’est néanmoins pas limitée à l’expression des ambitions de son groupe. Le Président du groupe Volkswagen a ainsi ajouté qu’un nouveau véhicule électrique sera lancé « pratiquement tous les mois » à compter de 2019. Pour parvenir à suivre la cadence, le groupe prévoit de multiplier ses sites de production. D’ici à 2022, 16 sites seront ainsi dédiés à la fabrication de voitures électriques. En parallèle, Volkswagen a indiqué avoir « sécuriser » ses approvisionnements en batteries.

A l’inverse du constructeur Japonais Toyota, Volkswagen ne souhaite pas pour autant abandonner le diesel. « Nous investissons massivement dans la mobilité de demain, sans négliger les technologies et les véhicules actuels qui continueront à jouer un rôle important dans les décennies à venir », explique Matthias Müller. L’entreprise Allemande prévoit ainsi d’investir dans ses moteurs diesel « modernes » en parallèle du développement de sa branche électrique.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES