Assurance auto

Volvo : une gamme 100 % électrique et vendue uniquement en ligne d'ici 2030

Publié par le , Mis à jour le 03/03/2021 à 12:06

Volvo a fait deux grandes annonces : premièrement, le constructeur passera l'intégralité de sa gamme à l'électrique d'ici l'année 2030 ; deuxièmement, ses modèles ne seront vendus que sur Internet afin de simplifier les ventes. Des décisions qui vont dans le sens des mutations du marché auto actuel.

Volvo compte passe l'intégralité de sa gamme à l'électrique d'ici 2030

Volvo va dans le sens des réglementations européennes à venir avec ces nouvelles annonces. Toute sa gamme passera à l'électrique d'ici 2030 : de nouveaux modèles 100 % électriques tels que son nouveau SUV C40 sortiront dans les prochains mois ou années et les modèles thermiques seront peu à peu retirés du catalogue du constructeur suédois. Les modèles hybrides quitteront également la partie. En effet, l'Union Européenne compte interdire la vente la vente de voiture thermiques dans le courant de la décennie 2030-2040.

La marque suédoise suit donc la tendance donnée par des constructeurs comme Tesla, le chinois Nio ou encore sa marque sportive Polestar : ne commercialiser que de l'électrique. De plus, Volvo peut profiter d'une « coopération renforcée » qui touche notamment la fabrication de moteurs électriques avec le chinois Geely, la maison mère de son groupe. Lex Kerssemakers, directeur commercial de Volvo a tout de même précisé que les autres modèles pourront toujours être vendus en concession.

Une gamme qui ne sera vendue qu'en ligne

Le second objectif de Volvo est de ne vendre ses modèles qu'en ligne. « Tous nos véhicules électriques ne seront vendus que sur internet. Dès 2025, la moitié de nos voitures seront électriques, et la moitié de nos ventes se fera en ligne », a informé le PDG de Volvo Cars, Håkan Samuelsson. Cette annonce va également dans le sens des tendances actuelles : de nombreuses marques comme Peugeot, DS Automobiles, Renault ou encore Fiat testent la vente en ligne.

Ce dernier reconnaît qu'à l'heure actuelle, les consommateurs peuvent être freinés par un « manque de transparence sur les prix » et par un parcours d'achat parfois laborieux. Avec ce projet, Håkan Samuelsson veut donc répondre à cette problématique : « Au lieu de milliers d'options, vous aurez une sorte de plat du jour avec de bonnes combinaisons que nos clients pourront choisir, avec une livraison rapide. Mais nous pourrons aussi construire des voitures à la carte », a-t-il expliqué.

En outre, le suédois a mis en place dans plusieurs pays européens un système d'abonnement, « Care by Volvo », qui est en passe de devenir sa plateforme de vente pour les modèles électriques. Cette initiative a permis de conquérir un public de 10 ans plus jeune que les clients habituels, qui ont autour de la cinquantaine.

Volvo résiste bien à la crise, notamment grâce ses ventes d'hybrides

Face à la crise de Covid-19, Volvo s'est montré plutôt résilient avec une baisse des ventes globales de seulement 6 % (661 713 véhicules vendus). Si les immatriculations ont diminué en Europe, elles ont gagné du terrain en Chine et en Amérique du Nord. Le constructeur est surtout porté par ses ventes de SUV, qui en représentent environ 75 %. Mais ce sont également les hybrides rechargeables qui poussent les chiffres de la marque, comptabilisant 29 % de ses immatriculations en 2020. Ces ventes sont notamment poussées par les aides à l'achat gouvernementales, qui veulent pousser à la transition vers des motorisations plus « propres ».

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}