• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Vous avez désormais la possibilité de dresser un e-constat

Publié par le , Mis à jour le 03/12/2014 à 17:12

En cas d’accident de voiture, les conducteurs avaient la possibilité de remplir un constat amiable format papier afin de déterminer quelles étaient les responsabilités de chacun. Avec l’émergence des Smartphone, le concept du constat électronique est né. Aujourd’hui 1er décembre, l’e-constat est réellement accessible.

Constat amiable : du papier à la version électronique

Depuis les années 60, les automobilistes français peuvent dresse un constat amiable sur papier afin de définir le rôle de chaque usager de la route lors d’un accident ou un accrochage. Les conducteurs pouvaient obtenir gratuitement ce document, et le conservaient précieusement dans leur boite à gant, en cas d’accident.

Ces derniers devaient alors renvoyer le constat dûment rempli à leur assureur respectif afin que celui-ci puisse déterminer le(s) responsable(s) et verser une indemnisation.

1er décembre 2014, le temps n’est plus au papier. Les Smartphones deviennent le support idéal de constat qui devient l’e-constat ou constat électronique. Cette version dématérialisée permettra notamment de déclarer plus rapidement un sinistre à son assureur (et donc d’être indemnisé plus rapidement). Autre avantage, avec le constat électronique, la possibilité de pré-remplir certains champs afin d’éviter les erreurs favorisées par une situation de stress.

A savoir sur l’e-constat

Pour utiliser cette version électronique, il convient d’observer quelques critères : le constat électronique n’est utilisable qu’en cas de dommage matériel, impliquant au moins deux véhicules terrestres à moteur (VTC), immatriculés en France. D’autre part, pour se connecter à son e-constat, le conducteur a besoin d’une connexion à un réseau Internet (4G ou wifi par exemple).

Ces critères d’utilisation sont de réelles contraintes car en pleine campagne française il n’est pas toujours évident d’avoir du réseau. Dans ce cas, il est judicieux de conserver un bon vieil exemplaire d’un constat papier dans sa boite à gant, à l’ancienne !

Parce que l’entrée en vigueur de l’e-constat n’implique en aucun cas la fin du constat papier. En revanche, deux conducteurs impliqués dans un accident commun devront utiliser le même format. Si l’un des deux n’a pas de Smartphone par exemple, l’autre devra se plier au fait de remplir la version papier.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES