• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Xynthia : le point sur les indemnisations

Publié par le , Mis à jour le 18/05/2017 à 15:47

Xynthia

Une facture à 1,5 milliard d’euros
Dans la nuit du 27 au 28 février, la tempête Xynthia a ravagé la France causant des dégâts considérables et surtout la mort de 53 personnes. 
Du côté des assureurs, la facture est logiquement très lourde. Toutefois, les trois quarts des indemnisations ont déjà été réalisées pour un montant total qui s’élève à 1,5 milliard d’euros
Dans le détail, ce sont 470 000 sinistres qui ont été déclarés dans 28 départements, l’immense majorité des déclarations concernant les contrats d’assurance auto et d’assurance habitation
 
Représentant un peu plus de 10 % des sinistres, les dommages résultant des inondations correspondent à la moitié du coût supporté par les assureurs. D’ailleurs, leur ampleur était telle que leur indemnisation a nécessité la publication d’un arrêté ministériel de catastrophe naturelle valant pour quatre départements.
D’après le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema) dont les membres devaient s’acquitter d’un quart de la facture, environ 80 % du coût estimé des sinistres a été effectivement versé aux assurés à la fin décembre.
Selon Yann Boaretto, chargé par la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, de permettre « un déroulement efficace et rapide des procédures d'indemnisation », les « sinistrés ne comprennent pas toujours comment ça fonctionne, ils s'agacent, mais s'il y a eu quelques différends, ils ont été réglés ».
Une certaine efficacité qui peut s’expliquer par la prise de mesures visant à simplifier les démarches des assurés : allongement du délai de déclaration, relèvement du seuil d'expertise, avances sur indemnisation, mise en place de centres d'appels,….
Une hausse des tarifs d'assurance pour la Smacl
Fortement présente aux côtés des collectivités de l’Hexagone, la Smacl, mutuelle d’assurance territoriale, a précisé l’impact de la tempête Xynthia pour ses sociétaires.
Au total, ce sont près de 800 collectivités sociétaires de la mutuelle qui ont été touchées sur le littoral charentais et vendéen pour un montant de 32 millions d’euros. Pour la seule communauté d’agglomération de La Rochelle, la facture s’élève à près de 9 millions d’euros dont 7,6 millions ont déjà été versés.
Il faut aussi ajouter à cela d’autres sinistres d’ampleur comme l’incendie survenu au collège Val d’Huisne du Mans qui en, octobre 2010, a été totalement détruit par les flammes. Montant de la facture : 7,7 millions d’euros.
La mutuelle n’ayant « ni la maîtrise du vent ni celle du climat social des banlieues », son directoire a décidé d’appliquer au 1er janvier 2011 une majoration de 4,90 % des cotisations dommages aux biens des collectivités « sans gaieté de cœur mais sans état d’âme ».
À noter que la Smacl a aussi fait savoir qu’elle procédait actuellement à la révision de sa sélection des risques dans le but de favoriser les collectivités les plus volontaristes en matière de prévention.
 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES