• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance Chien et Chat

2017 : quoi de neuf pour les animaux ?

Publié par le

L’année 2017 est l’année des animaux ! En tous cas en partie, avec quelques menus changements en leur faveur. Le site spécialiste des animaux 30millionsdamis.fr fait la liste des bonnes choses créées à destination des animaux.

  • Naissance de l’Agence française pour la biodiversité

Depuis le 1er janvier, l’Agence française pour la biodiversité « a pour mission d’améliorer la connaissance, de protéger, de gérer, et de sensibiliser à la biodiversité terrestre, aquatique et marine » peut-on lire sur le site. Et bien sûr, cela concerne les animaux, puisque l’une des missions de l’agence consiste à porter secours aux espèces menacées.

  • Finis les pesticides dans les espaces publics

Dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, à partir du 1er janvier 2017, il est interdit d’utiliser des pesticides dans les espaces publics, par l’Etat, les collectivités et les établissement publics pour l’entretien des espaces verts. C’est mieux pour notre santé et celle de tous les êtres vivants dont les animaux !

  • Vers une surveillance accrue des abattoirs

Avec les scandales des derniers mois, une commission d’enquête parlementaire s’était penchée sur la question des abattoirs. Suite à des recommandations de la part d’associations de protection animale,  l’Assemblée nationale votera le 12 janvier le renforcement des sanctions pour « mauvais traitements » d'animaux dans les établissements de vente, toilettage, garde ou dressage, ces traitements deviendront par ailleurs des délits. Cependant, 30millionsdamis.fr comme les associations de défense des animaux, regrettent le rejet de la vidéosurveillance.

  • La pêche sera moins profonde

La pêche des espèces profondes permet de racler les fonds marins jusqu’à 1 500m. Evidemment cette pratique abîme les profondeurs et l’écosystème… tout ça pour ne garder que 3 espèces de poissons. Le ministère de l’Environnement  souhaite renforcer l’encadrement de cette pratique. Cet encadrement devrait interdire de pêcher sous 800m de profondeur.

  • Mieux surveiller les delphinariums

Les delphinariums sont des centres aquatiques pour delphinidés (dauphins et orques). Or, quelques polémiques sont nées ces dernières années sur la maltraitance des animaux dans ces centres. Les associations de défense des animaux sont entrées en contact avec le ministère de l’Environnement à ce sujet, pour d’une part interdire la détention de nouveaux cétacés et mettre en place de nouvelles normes pour les bassins. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES