Assurance Chien et Chat

A Singapour, un chien robot utilisé pour lutter contre le Covid-19

Publié par le , Mis à jour le 12/05/2020 à 16:01

Un chien robot dépêché pour surveiller la distanciation sociale

A Singapour, un chien robot est utilisé dans un parc pour faire respecter les distanciations sociales. Lorsque des promeneurs ne respectent pas les distances, le robot diffuse un message audio pour rappeler l’importance des distances en cette période de Covid-19.

Un message audio pour rappeler la distanciation sociale

Il arpente les allées d’un parc de Singapour pour veiller au respect de la distanciation sociale. Depuis le 8 mai dernier, les autorités utilisent un chien robot développé par Boston Dynamics. Un animal d’un nouveau genre qui est en test dans le parc Bishan-Ang Mo Kio jusqu’au 22 mai prochain. Dès qu’il constate que les distances de sécurité ne sont pas respectées, il diffuse un message audio pour rappeler aux promeneurs l’importance de garder au moins 1 mètre de distance en cette période de pandémie de Covid-19

Selon le site Numerama qui a dévoilé l’information, le chien robot a été programmé pour détecter un nombre de personnes dans un même périmètre grâce à un système de vidéosurveillance. Il dispose aussi d’un détecteur qui lui permet de ne pas entrer en collision avec une personne. 

S’il semble avoir des facultés importantes, il ne peut pas rester seul. Un agent doit constamment être à ses côtés pour observer l’efficacité du robot et éviter les incidents. Des affiches placardées dans le parc demandent aux badauds de ne pas perturber le robot. 

@Vidéo : CNA

Bientôt des chiens renifleurs en France ?

Si Singapour a décidé d’utiliser un chien robot pour lutter contre le Covid-19, la France tente de dresser des chiens. Le chef des services vétérinaire des sapeurs-pompiers de Paris souhaite dresser des animaux capables de détecter le virus. Selon le Parisien, un essai est mené sur « sept chiens d’utilité » depuis la fin du mois d’avril. 

Des chiens de race malinois, sprinter, spaniel et labrador qui sont tous formés au dépistage olfactif : « le chien travaille sur des prélèvements de sueur obtenus avec des compresses plaquées sous les aisselles d’un malade du Covid-19 » peut-on lire dans l’article du quotidien. Même si l’essai n’en est qu’à ses débuts, des signes encourageants ont d’ores et déjà pu être décelés. 

La France n’est pas la seule à vouloir former des animaux. Le Royaume-Uni a aussi décidé de s’intéresser au sujet. Depuis plusieurs semaines, des professionnels tentent aussi de dresser des chiens capables de repérer le coronavirus. Si l’expérience se révèle être un succès, les animaux pourraient être déployés dans les gares afin d’aider les forces de l’ordre. 

Les animaux pourront peut-être nous aider, dans un futur proche, à lutter contre le Covid-19. En attendant, ils peuvent aussi être contaminés par le virus. Même si les cas sont rarissimes, un chat français a récemment été testé positif au coronavirus. L’animal aura été contaminé par son propriétaire lui-même atteint du virus. 

Bien entendu, cette histoire ne doit en aucun cas paniquer les propriétaires. Les institutions sont unanimes sur le sujet. Un animal domestique ne peut pas transmettre le Covid-19. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES