Assurance Chien et Chat

Abandon des animaux : la SPA alerte sur l'afflux de chatons

Publié par le , Mis à jour le 13/08/2020 à 09:20

Les chatons arrivent massivement dans les refuges

En raison du confinement, la SPA et les associations doivent faire face à un afflux de chatons. Sur environ 10.000 abandons, 1.450 concernent des petits chats de 0 à 3 mois. Une arrivée massive qui montre l’importance de la stérilisation.

1.450 recueillis depuis le début du déconfinement

La période estivale est tristement connue pour être propice aux abandons des animaux. Malheureusement, 2020 ne fait pas office d’exception. Cette année encore, la SPA et les associations font face à un afflux de nouveaux pensionnaires. Parmi eux, on retrouve une multitude de chatons.

Entre le 11 mai, date du déconfinement et le 2 août, 9.947 animaux dont 1.450 chatons ont été recueillis par la SPA : « On a davantage de chats dans nos refuges que les autres années. La seule explication est l’absence de stérilisation en mars et avril. Comme on n’a pas fait de capture de chats, on a donc beaucoup de chatons » explique Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA à l’AFP.

Résultat, dès le début du déconfinement, les associations ont dû faire face à une arrivée massive de chatons. Des petits souvent trouvés dans les jardins et déposés dans les refuges.

Interviewée par Actu.fr, l’association locale Vénus évoque aussi l’irresponsabilité des Français : « Les gens s’ennuyaient pendant le confinement, alors ils ont souhaité adopter avant de changer d’avis ».

Même si la présence des chatons est plus importante, le président de la SPA se félicite des adoptions qui se poursuivent « même si le rythme est moins soutenu que le reste de l’année ».

D’après les chiffres, « au lieu d’avoir 3.500 adoptions par mois sur la moyenne nominale de l’année, on en a à peu près 1.200 en juillet et en août » explique-t-il.

 La stérilisation pour éviter les abandons

Les chatons qui arrivent en masse dans les refuges relancent l’importance de la stérilisation. Dans un communiqué, la Confédération nationale de défense de l’animal rappelle qu’un couple de chats « peut conduire à la naissance de 20.000 chatons en 4 ans ».

Il faut savoir que la stérilisation peut être effectuée dès l’âge de 8 semaines. Elle offre de nombreux avantages comme une meilleure relation entre le chat et sa famille ainsi que la baisse du nombre des abandons.

L’ovariectomie d’une chatte coûte entre 100 et 200 euros. Une opération qui peut être remboursée par une assurance chat.

Pourquoi assurer son chat ?

Une assurance chat permet de se faire rembourser les frais vétérinaires de son animal en cas de maladie ou d’accident.

Dans la grande majorité des cas, les contrats d’assurance chat contiennent une multitude de garanties qui vont prendre en charge les dépenses liées : au décès, à l’hospitalisation, à une intervention chirurgicale, au transport en ambulance animalière etc…

Sur Assurland.com, vous aurez le choix entre trois formules :

  • La formule économique : elle prend en charge les soins dont pourrait avoir besoin votre animal en cas d’accident.
  • La formule sécurité : c’est un complément de la formule économique qui va s’étendre aux soins en cas de maladie.
  • La formule confort : il s’agit de la formule la plus complète avec la prise en charge de l’ensemble des soins.

Selon la formule choisie, le prix de l’assurance chat peut varier entre 7 à 20 euros par mois.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES