• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance Chien et Chat

Accueillir un chaton à la maison

Publié par le , Mis à jour le 13/06/2016 à 17:55

Accueillir un bébé chat à la maison

A l’approche de Noël, certains parents envisagent peut-être d’offrir un petit chat à leurs enfants ? Si cette décision est importante puisqu’un animal de compagnie a tendance à responsabiliser les enfants, il faut tout de même savoir comment bien accueillir la petite boule de poils au sein de la maison ! Conseils du Dr Valérie Dramard, vétérinaire-comportementaliste.

  • Pour que le chat appréhende sa nouvelle maison

Imaginez un petit chaton perdu au milieu d’une grande maison. Les 10 premiers jours, il convient d’installer tout ce dont le petit chat aura besoin pour vivre au même endroit : litière, panier, ses gamelles.

  • Laissez-lui son intimité

Créez-lui un petit endroit à lui, où il peut se cacher ou dormir en toute tranquillité.

  • Laissez-lui accès à la nourriture

Comme les bébés, les chatons mangent beaucoup pour assurer leur croissance, mais en petite quantité. Il faut ainsi lui laisser un accès illimité à de la nourriture afin que le chaton se régule lui-même.

  • Facilitez l’accès à la litière

La litière doit être facile d’accès, les bords bas, et la couche de litière fine et régulièrement changée.

  • Jouez avec le chaton

Jouer stimule un petit chat. Cela peut être avec des jouets achetés spécialement pour les chatons ou des jouets fait maison, ou carrément avec les mains. Dès que le petit chat se montre agressif (oreilles en arrière, griffures) il faut le calmer et cesser de jouer.

  • Les chats responsabilisent les enfants

Les jeunes enfants doivent prendre conscience qu’un chaton n’est pas un jouet à leur disposition perpétuelle, ais bien un être vivant, qui comme eux, a besoin de dormir, de manger ou qui peut avoir mal. Les parents doivent sensibiliser les enfants au plus tôt.

  • Cadrer les interdits

Un petit chat est comme un enfant, il  nécessite de l’éducation. Il faut donc établir les règles dès le plus jeune âge. Interdiction de monter sur le lit ou la table, le maître doit se faire respecter par un « non » ferme et l’éloignement de l’animal de l’objectif prohibé.

Source : jactiv.ouest-france.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES