Animaux de compagnie : un vrai business en Suisse

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance chien et chat > Animaux de compagnie : un vrai business en Suisse

Actualité de l'assurance

Assurance Chien et ChatVoir toute son actualité

Animaux de compagnie : un vrai business en Suisse

|
Consultations : 899
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance chien/chat : Choisissez votre assurance chiens-chats

Produits d’alimentation, jouets en tout genre, accessoires pour la pratique d’une activité sportive mais aussi contrats d’assurance chien chat : le marché des animaux domestiques connaît un réel succès en Suisse. Coup de projecteur.

Des magasins spécialisés

Acteur bien connu de l'agroalimentaire, la firme suisse Nestlé a réalisé en 2014 près d’un huitième de son chiffre d’affaires grâce à la vente de produits aux animaux de compagnie.  Soit 11,3 milliards de francs (10,3 milliards d’euros).

D’ailleurs, l’alimentation pour animaux domestiques représente le « principal marché en Suisse » selon Nina Caren Kruchten, porte-parole de Nestlé citée par 24 heures.

Pour répondre aux besoins nés de l’apparition de certains animaux « exotiques », des magasins spécialisés ont vu le jour qui proposent à la vente sauterelles, grillons et autres insectes vivants.

Des produits inutiles

Au-delà de l’alimentation, le marché des animaux domestiques s’élargit pour proposer par exemple des accessoires et gadgets spécialement pensés pour les animaux sportifs comme le boomerang, les harnais ou des objets pensés pour des exercices d'agilité.

En Suisse, les animaux de compagnie font recetteEn outre, lorsque l’animal de compagnie disparaît, son propriétaire peut faire appel à un crématoire animalier. Les professionnels proposent un accompagnement durant la période de deuil ainsi que des tombes et des urnes.

Responsable auprès de la Fondation alémanique pour les consommateurs (SKS), André Bähler estime que certains fabricants vont un peu loin lorsqu’ils proposent par exemple de la nourriture pour chats et chiens âgés ou des plats végétariens. D’après lui, ce genre de produits ne répond pas à un véritable besoin.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS