Assurance Chien et Chat

Animoz Clothing, cette marque Française qui soutient les animaux

Publié par le

La cause animale fait partie intégrante des valeurs de Animoz Clothing

Animoz Clothing, jeune marque de vêtements de sports extrêmes made in France n’a pas hésité à faire de la cause animale son combat. L’entreprise reverse 3% de ses ventes au programme « Respect Animal ».

3% des ventes reversées au programme « Respect Animal »

C’est une toute jeune marque de vêtements made in France mais elle contribue déjà à la protection des animaux. Si vous visitez le site internet de Animoz Clothing, vous comprenez très vite que la cause animale fait partie intégrante des valeurs de cette marque de vêtements de sports extrêmes. D’ailleurs, 3% des ventes sont reversées au programme « Respect Animals ». Un programme dont la SPA, l’Association Stéphane Lamart ou encore 30 Millions d’Amis sont partenaires. L’objectif pour Animoz Clothing est de reverser le plus régulièrement possible des fonds en faveur des animaux. Comme l’explique Animoz Clothing, 750 espèces ont disparu, 2700 sont en voie d’extinction et 12 500 sont menacées dans le monde. Pour donner une envergure supplémentaire à cette noble cause, une collection de vêtements et des produits en série limitée ont été créés. 50% des bénéfices sont redistribués aux associations partenaires pour financer des projets pour la protection des animaux et de la nature.

La protection animale au cœur de l’actualité

La protection animale est un sujet récurrent dans l’actualité. Pas une semaine sans que l’on découvre un nouveau cas de maltraitance sur des chiens ou des chats. Face à cette cruauté, la justice est de moins en moins tolérante et n’hésite plus à condamner à de la prison ferme les propriétaires reconnus coupables de maltraitance.

En parallèle, les refuges bataillent avec le manque de place dans les structures. Il faut savoir qu’en France 11 animaux sont abandonnés par heure !  La SPA continue son travail de sensibilisation auprès des propriétaires.

Les personnalités publiques comme Pamela Anderson n’hésitent plus à monter au créneau quitte  à s’enfermer dans des cages pour dénoncer les conditions d’élevage des animaux. Un sujet qui est d’ailleurs pris très au sérieux par l’État de Californie aux États-Unis qui a décidé d’interdire les tests cosmétiques sur les animaux à partir de janvier 2020. La Californie va plus loin en mettant quasiment au même niveau les animaux et les enfants en cas de divorce

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES