Assurance animaux : comment fonctionne la garantie décès ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance chien et chat > Assurance animaux : comment fonctionne la garantie décès ?

Actualité de l'assurance

Assurance Chien et ChatVoir toute son actualité

Assurance animaux : comment fonctionne la garantie décès ?

|
Consultations : 3341
Commentaires : 0
Bénéficiez d'une indemnisation en cas de décès de votre animal

Si l’assurance deces pour les humains n’est plus à présenter, l’assurance décès pour les animaux de compagnie reste encore peu connue. L’assurance pour animaux prévoit cette formule afin d’aider les maîtres en cas de décès de leur compagnon. Découvrons quelles sont les couvertures proposées par ce volet d’assurance et quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier.

Les couvertures proposées par l’assurance décès animaux

Bien qu’on ne se lasse jamais de leur présence, les animaux de compagnie peuvent, malheureusement, partir du jour au lendemain. Les risques de maladie et d’accident pour les chats et chiens sont en effet élevés. Selon les chiffres recueillis, 11% des chats décèdent à la suite d’une chute.

L’assurance chat a ainsi prévu une formule spécifique pour faire face à un décès éventuel de l’animal. Ce type de couverture permet une prise en charge des frais liés à l’événement, dont les obsèques par exemple. En fonction de votre contrat, vous pourrez bénéficier d’une indemnité allant jusqu’à 1500 euros pour faire l’acquisition d’un nouvel animal.  Le tarif de  cette garantie optionnelle est d’environ 3 euros par mois.

Les conditions pour bénéficier de cette garantie

Les compagnies d’assurance imposent quelques points à respecter avant d’accorder une indemnisation en cas de décès de l’animal.

Ce dernier doit notamment être encore jeune. Pour les chats, l’âge limite est généralement de 10 ans, tandis que pour les chiens, l’âge de celui-ci au moment du décès doit souvent être inférieur à 10 ans, en fonction de la race de l’animal. Au-delà de ces limites, mais également en cas de maltraitance, de négligence de la part du maître, d’euthanasie ou encore de combat, l’assurance est en droit de refuser la prise en charge.

La constatation d’un vétérinaire est requise pour confirmation, suite à laquelle une attestation de décès doit être livrée.

Avant de souscrire une assurance chien ou chat, prenez le temps de comparer les offres via un comparateur d’assurances en ligne.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS