Assurance Chien et Chat

Chat-renard : une nouvelle espèce recensée en Corse

Publié par le , Mis à jour le 18/06/2019 à 14:50

Un chat-renard a été découvert dans une montagne de Haute-Corse @AFP

Un chat-renard a été découvert dans la forêt d’Asco en Haute-Corse. Cet animal hors-norme qui mesure 90 cm de la tête au bout de la queue n’est pour le moment pas considéré comme une nouvelle espèce.

Un animal qui ressemble à un félin domestique

Une taille de 90 cm de la tête au bout de la queue, des oreilles très larges, des canines très développées et des courtes moustaches… C’est ainsi que l’on pourrait décrire le « chat-renard ». De son nom corse « ghjattu–volpe », ce chat hors-norme au poil gris-fauve vient d’être découvert dans la forêt d’Asco en Haute-Corse.

L’animal très discret ressemble à première vue à un chat domestique. Selon les chercheurs de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le chat-renard qui se rapproche du chat forestier africain « Felis silvestris lybica » évolue dans les hauteurs montagneuses et fragmentées.

Selon la légende corse, ces chats forestiers attaquaient les mamelles des brebis et des chèvres des bergers. En 2008, un programme de recherche est lancé afin de déterminer si ce félin est un mythe ou une réalité. Les chercheurs vont jusqu’à « placer des pièges à poil » pour « établir un génome ». Par la suite, « des pièges photographiques » seront installés.

Selon Pierre Benedetti de l’ONCFS à LCI : « ce chat pourrait être arrivé à l'époque de la deuxième colonisation humaine qui remonte à 6.500 ans environ avant notre ère. Si cette hypothèse se confirme, son origine est moyen-orientale ».

16 chats-renards identifiés 

En l’espace de 10 ans, les experts de l’ONCFS ont réussi à identifier 16 chats-renards dans la vallée d’Asco. Des matous ont pu être capturés pour être étudiés et ensuite relâchés. D’ailleurs, des colliers GPS ont permis de suivre les déplacements des félins jusqu’à 2 500 mètres d’altitudes.

Aujourd’hui, le chat-renard n’est pas officiellement considéré comme une nouvelle espèce. Cependant les chercheurs espèrent que cette race de chat sera recensée dans les deux à quatre ans pour être ainsi protégée.

crédit photo : AFP

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES