Assurance Chien et Chat

Chats : Bruxelles souhaite interdire les hybrides et les « Fold »

Publié par le

Une interdiction en raison du comportement et de la santé des animaux

Cet avant-projet de loi du gouvernement bruxellois risque de faire grincer des dents chez les propriétaires de chats hybrides et « Fold ». Une loi vise à interdire la détention, l’élevage et la commercialisation de ces deux races de chats.

17 types de chats sont concernés par l’interdiction

Les chats hybrides et « Fold » vont-ils bientôt devenir « persona non grata » au sein de la ville de Bruxelles ? Le gouvernement bruxellois vient d’approuver un avant-projet de loi interdisant l’élevage de ces deux sortes de félins. En tout, ce ne sont pas moins de 17 types de chats qui sont concernés par cette décision.
Les hybrides sont issus d’un croisement entre des chats domestiques et des chats sauvages. Les chats les plus connus sont le Bengal ou encore le Savannah. Les « Fold » (Scottish et Highland) sont des races originaires d’Ecosse qui ont la particularité d’avoir des oreilles repliées vers l’avant. Pour le gouvernement bruxellois, ces races représenteraient des risques liés à leur santé mais aussi leur comportement.

Dans un communiqué, la région bruxelloise explique que les chats hybrides peuvent avoir des problèmes de comportements mais aussi de santé et notamment de fertilité : « ce sont des chats de la famille des léopards qui ne sont pas prévus pour vivre en captivité ».

« Ce n’est pas tolérable qu’un animal souffre en permanence »

En ce qui concerne les « Fold », ce sont les malformations du cartilage et de très fortes douleurs qui inquiètent. Comme l’explique Bianca Debaets, secrétaire d’Etat bruxelloise à RTL.be « les chats ont été manipulés génétiquement, ce qui fait que leur squelette est vraiment déformé. Ils ont mal aux pattes en permanence. Ce n’est pas tolérable qu’un chat, qu’un animal souffre en permanence ».

Les propriétaires qui voudront garder les chats devront obtenir une autorisation spécifique de la part de l’administration bruxelloise. Dans le cas contraire, les amateurs des hybrides devront faire euthanasier les animaux. Une tolérance sera appliquée pour les propriétaires de Fold qui iront les faire stériliser

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES