Assurance Chien et Chat

Chiens dangereux : quels sont les chiens qui mordent le plus ?

Publié par le , Mis à jour le 10/02/2021 à 15:55

Vous pensez que le pitbull ou le rottweiler sont les chiens les plus mordeurs ? Vous serez surpris d’apprendre que le labrador et le jack russel peuvent mordre tout autant. Dans un rapport, l’ANSES propose des solutions pour limiter les drames.

Tous les chiens peuvent mordre un jour

Méfiez-vous des apparences, elles sont parfois trompeuses. Contrairement aux idées reçues, tous les chiens peuvent un jour mordre. D’ailleurs, dans la liste des animaux les plus mordeurs, on retrouve le rottweiler, le berger allemand ou encore le pitbull mais aussi des races qui peuvent sembler plus douces comme le labrador ou même le jack russel.

C’est ce que révèle un rapport de 230 pages rendu public le 8 février 2021, l’Agence nationale de sécurité sanitaire qui rappelle que le risque de morsure d’un chien ne dépend pas uniquement de la race de l’animal.

« Aucune étude scientifique ne met en évidence un risque plus élevé de morsure par les chiens de catégories 1 et 2 dits dangereux » affirme-t-elle.

Un rapport qui intervient dix jours après le décès d’une jeune femme handicapée, victime d’un arrêt cardiaque après de nombreuses morsures de ses deux chiens rottweilers.

En France, environ 10 000 morsures de chiens sont enregistrées chaque année. Des morsures qui peuvent avoir des conséquences physiques infectieuses mais aussi psychologiques pour les victimes.

Selon l’Anses, « de nombreux facteurs liés au chien (éducation, âge, état de santé …) et aux personnes exposées (âge, sexe, profession des victimes) doivent être pris en compte ».

Pour éviter des drames, l’Agence rappelle l’intérêt de cumuler les moyens de prévention. A commencer par la sensibilisation des enfants mais aussi des adultes. Il ne faut jamais laisser un animal seul avec un enfant. L’adulte doit avoir une surveillance active.

Il est aussi important de sensibiliser les adultes aux besoins d’un chien et de reconnaître les signaux de stress. Des signaux qui peuvent conduire à une morsure.

Le vétérinaire doit également devenir un atout pour « sensibiliser aux facteurs de risques » et « insister sur l’importance de l’éducation d’un compagnie à quatre pattes ».

L’importance de l’évaluation comportementale

Dans son rapport, l’Anses propose la création d’un « observatoire des morsures ». L’occasion d’enrichir les données existantes et surtout prodiguer des conseils pour le public concerné. D’ailleurs, elle souhaite que cet observatoire soit alimenté par les professionnels en première ligne comme les vétérinaires, les pompiers, les médecins ou même les particuliers qui seraient amenés à déclarer une morsure.

L’évaluation comportementale pourrait être un des outils nécessaire pour faire baisser drastiquement le nombre de morsures. Actuellement, ce test est obligatoire pour les chiens appartenant à la 1ère ou 2ème catégorie, les chiens qui ont déjà mordu une personne ou à la demande d’un maire. L’agence souhaite une augmentation du nombre de vétérinaires inscrits pour réaliser ces évaluations.

Les éleveurs ont aussi un rôle important à jouer pour lutter contre les chiens mordeurs. Il est important de lier les besoins du chien avec les conditions de vie. Le caractère de l’animal, sa taille, la taille de son espace de vie … Ce sont autant d’éléments qui peuvent éviter des drames.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance chien-chat

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}