Assurance Chien et Chat

Confinement : la SPA demande une dérogation pour adopter

Publié par le , Mis à jour le 14/04/2020 à 14:14

La SPA craint la multiplication des euthanasies en raison du confinement

La SPA ne pourra bientôt plus accueillir des animaux abandonnés. En raison du confinement, les adoptions sont à l’arrêt et des milliers de chiens ou chats risquent l’euthanasie. Le patron de la SPA lance un appel au gouvernement pour obtenir une dérogation. 

Une ligne supplémentaire sur le document dérogatoire 

« Des milliers d’animaux risquent d’être euthanasiés ». Cette terrible annonce nous vient de la SPA. Avec le confinement et la fermeture des refuges au public, l’association craint une vague d’euthanasie. Les refuges des pays sont plein à craquer et ne peuvent plus proposer des animaux à l’adoption : « Avec le confinement, les gens ne peuvent plus sortir pour adopter nos animaux. Ce qui veut dire que nos refuges se remplissent. On est maintenant quasiment en capacité complète, proche de la saturation. Lorsque nous ne pourrons plus accueillir d’animaux, les fourrières vont les euthanasier » explique au micro de FranceTVInfo Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA.

D’après les chiffres, la SPA recueille près de 3500 animaux par mois. Pour éviter un massacre, son patron souhaite l’intervention du gouvernement. Il demande une dérogation pour les personnes qui souhaiteraient accueillir un chien ou un chat en cette période de confinement. Une demande qui pourrait prendre la forme d’une ligne supplémentaire sur le document dérogatoire déjà utilisé. 

L’idée serait ainsi que le futur adoptant choisisse son nouveau compagnon sur le site de l’association. Il prendrait ensuite rendez-vous dans le refuge. Viendrait récupérer l’animal dans l’établissement et régulariserait le dossier lors du déconfinement.   

Pour le moment, la SPA n’a toujours pas reçu le feu vert des autorités compétentes : « On parle de cette démarche aux autorités gouvernementales depuis une dizaine de jours ». Cependant, la situation ne semble pas se débloquer car « les préfets, eux, hésitent à nous donner l’autorisation de procéder à ces adoptions ». Une autorisation qui a déjà été accordée en Belgique. 

Ne pas laver son chien et son chat à l’eau de javel 

Pour des chiens et chats qui ont déjà un foyer, les vétérinaires sont récemment montés au créneau. Par peur du Covid-19, certains propriétaires ont décidé d’adopter des attitudes qui peuvent mettre en danger la vie des chiens ou chats. Des vétérinaires ont ainsi eu la surprise de découvrir des animaux avec des pattes brûlées ou dans un état de coma éthylique. Incroyable mais vrai, des maîtres n’hésitent pas à laver leur toutou ou matou avec de l’eau de javel. 

Rappelons qu’il ne faut jamais utiliser de la javel. Si vous souhaitez laver votre chien ou votre chat, vous pouvez utiliser la méthode traditionnelle : du savon et de l’eau. Pas besoin de laver son animal chaque jour. Le chat fait sa toilette seul et le chien peut avoir la peau irritée avec des douches trop régulières. 

On ne le redira jamais assez, sachez que les animaux de compagnie ne peuvent pas transmettre le coronavirus. Depuis le début de la pandémie, quelques cas ont été recensés à travers le monde. Le dernier en date concerne un chat vivant en Belgique. Une première en Europe. Comme pour les précédents cas, le félin a été contaminé par son propriétaire. Donc pas de panique, Félix ou Médor ne pourront pas vous transmettre le virus. 

Si vous êtes amenés à sortir de chez vous, rappelez-vous ces quelques gestes de bon sens : 

  • Ne pas toucher un chien ou un chat errant
  • Se laver les mains quand vous rentrez à la maison et après avoir caressé votre animal
  • Ne pas laisser votre chien ou chat vous lécher le visage
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES