Dalma, la mutuelle pour animaux, lève 15 millions d'euros

Publié par Quentin Bas Lorant le 07/06/2022 à 15:04 , Mis à jour le 07/06/2022 à 15:28

L'assurtech française Dalma vient de lever 15 millions d'euros. Un montant qui la place déjà parmi les plus importantes levées du semestre au sein d'un écosystème qui commence pourtant à battre de l'aile hors d'Europe. Il faut dire que le marché de la mutuelle santé pour animaux a encore été peu investis et qu'il affiche de belles promesses de croissance.

Deux fondateurs en quête d'associés

L’écosystème assurtech français devrait achever ce semestre sur une bonne note, malgré un ralentissement des investissements, en particulier outre-Atlantique.  Parmi les levées importantes de cette première moitié d’année, on notera celle de Dalma, de 15 millions d’euros (en série A).

Cette assurance pour chiens et chats a été lancée il y a tout juste un an, en mai 2021, avec une levée de deux millions d’euros par le courtier Ollie. La marque s’est notamment fait connaitre du grand public en janvier dernier, lorsque ses deux fondateurs Alban de Préville et Raphaël Sadaka sont apparus dans l’émission « Qui veut être mon associé ? » sur M6.

Ils étaient venus proposer aux investisseurs 5% du capital de leur mutuelle animaux contre 300 000 euros. Finalement, ils ne sont pas parvenus à les convaincre, mais, moins de six mois plus tard, cette levée de fonds vient confirmer le potentiel de ce marché. 

Un marché de niche ?

Les assurtech ont en effet tendance à se développer davantage sur des produits tels que l’assurance habitation, l’assurance auto, ou encore l’assurance emprunteur. Pour cette raison, un espace important est à conquérir du côté de la mutuelle santé chiens et chats. Lors de leur passage tv, les deux entrepreneurs ont évoqué un marché estimé à 300 millions d’euros pour la France uniquement, et qui en vaudrait un milliard d’euros d’ici cinq ans.

Récemment, une levée de fond impressionnante a pour partie confirmé cette perspective : la néoassurance britannique Bought by many (désormais Manypets) a conclu une collecte de pas moins de 350 millions de dollars (série D) l’année dernière. La médaille d’argent de la plus importante levée de l’année 2021 revient donc à une mutuelle pour animaux de compagnie.

Il faut dire qu’outre-Manche, le « taux de couverture » des animaux dépasse les 60%, contre à peine 10% en France. Pour se départir d’un marché au contraire ultra-concurrentiel comme celui de l’assurance habitation digitale, une assurtech comme Lovys s’est par exemple, elle aussi, positionnée sur cette police depuis l’automne dernier. 

Développer une super-app pour les propriétaires

Pour conserver son avance, Dalma mise sur deux axes de développement suite à sa levée : le recrutement de plus trente collaborateurs (soit un doublement des effectifs) et la création d’une « super-app » pour les propriétaires des animaux de compagnie, qui permettrait l’accès, sur une seule et même interface, à tous les services dont ils ont besoin (consultation d’un vétérinaire en ligne, suivi des remboursements, infos et conseils pratiques, etc.).

Pour l’heure, l’application Dalma propose déjà de profiter des conseils d’un vétérinaire via messages privés. Côté formule, les tarifs s’échelonnent selon les chiens entre 12,99 euros et 22,99 euros par mois, et entre 8,99 euros et 15,99 euros pour les chats. La mutuelle promet aussi un remboursement en 48 heures, une prise en charge de l’intégralité des frais, le tout sans frais de dossier ou de gestion. Vous pouvez retrouver ces offres et obtenir votre devis en remplissant le formulaire suivant.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance chien-chat

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES