Assurance Chien et Chat

Disparition d'Emiliano Sala : son chien attend son retour

Publié par le , Mis à jour le 08/02/2019 à 17:56

Face à la mort d'un maitre, les animaux peuvent développer des troubles dépressifs

Alors que la famille d’Emiliano Sala fait face à un drame, sa sœur vient de poster un cliché de son chien attendant son retour. Une photo qui rappelle que les animaux peuvent également être affectés par la mort d’un être cher.

Une chienne adoptée à la SPA de Loire Atlantique

Le 21 janvier 2019, l’avion du footballeur argentin Emiliano Sala s’abîme en mer alors qu’il survole la Manche. Après quatre jours de recherche, les autorités britanniques décident de stopper les investigations. Des recherches qui seront relancées par la famille du joueur grâce à une collecte de fonds. Aujourd’hui, l’épave de l’avion a pu être retrouvée ainsi qu’un corps identifié comme étant celui du footballeur. Cette semaine, la sœur du défunt a publié une image poignante. On y découvre devant une baie vitrée, Nala, la chienne du joueur attendant patiemment son retour. En légende, Romina Sala écrit : « Nala aussi t’attend ». Une chienne qui avait été adoptée en 2015 par Emiliano Sala à la SPA de Loire Atlantique lorsqu’il faisait partie de l’équipe des Canaris.

                 

Source photo : Romina Sala

Un animal peut aussi être affecté par la perte d’un maître

Comme pour les humains, les animaux peuvent être affectés par la perte d’un maître. D’ailleurs, il n’est pas rare de constater des troubles dépressifs chez un chien ou un chat. L’animal peut présenter des signes allant d’un manque d’entrain à une baisse d’appétit en passant par des troubles du comportement.

Si l’animal semble déprimé, sachez que le jeu peut être une excellente idée pour l’aider à se sortir de son état. Il est également important de lui porter de l’attention et lui montrer que vous êtes présents. Si son état ne s’améliore pas, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire qui vous proposera un traitement adapté à sa situation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES