Assurance Chien et Chat

Gobi, premier chien a participé au Marathon de Paris 2019

Publié par le , Mis à jour le 24/04/2019 à 09:21

Gobi a parcouru 10km au Marathon de Paris 2019

C'est une participante hors du commun qui a pris le départ de la 43ème édition du Marathon de Paris. Pour la première fois, une petite chienne à l'histoire atypique a couru cette course mythique. 

"L'équivalent d'un marathon par jour" 

Dimanche 14 avril s'est déroulé le Marathon de Paris édition 2019. Et pour la première fois, une marathonienne un peu particulière a pris le départ de cette course emblématique. Il s'agit de Gobi, une chienne des montagnes chinoises du Tian Shan. C'est en 2016, lors de l'Ultra Trail Gobi March en Chine que le coureur Dion Leonard fait la connaissance du petit chien : "Au total, celle qui fût rapidement baptisée Gobi a couru 120 km sur quatre étapes des six étapes de l'Ultra Trail, l'équivalent d'un marathon par jour" explique son nouveau maître au Parisien. 

Le coup de foudre entre le marathonien et le chien est immédiat. Pour adopter Gobi, Dion Leonard s'est heurté à de nombreuses difficultés dont son rapatriement en Écosse. Entre la mise en quarantaine de l'animal et les papiers administratifs, la facture pour son rapatriement s'allonge. Il décide alors d'ouvrir une cagnotte en ligne pour l'aider dans sa démarche.

Son histoire hors du commun est alors relayée par les médias du monde entier. Une publicité qui lui permettra d'obtenir les fonds pour faire venir le petit chien sur le vieux continent.

"Gobi va donner le sourire"

Quelques heures avant le départ au Marathon de Paris, Dion Leonard avait indiqué : "Gobi va donner le sourire à tous les gens qu'elle va croiser sur ce marathon". La petite chienne n'a pas couru la totalité de la course. Comme l'explique son propriétaire elle n'a parcouru que les 10 premiers kilomètres sous le dossard numéro 4915 en raison d'un problème à la hanche : "Elle est parfaitement capable de faire les 42 kilomètres mais avec ce qu'elle a subi à la hanche, je préfère la ménager un peu. Ça va être un beau moment pour nous deux. Je  sais qu'elle va être à fond, elle est née pour courir" raconte-il au Parisien.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES