Assurance Chien et Chat

La France, championne du monde pour l'abandon d'animaux

Publié par le

De nouvelles mesures contre l'abandon des animaux de compagnie

Alors qu’en 2019 la SPA (Société Protectrice des Animaux) battait son record d'adoption, le nombre d'abandons d’animaux ne cesse de croître d’année en année. La France est d’ailleurs le pays où le taux d’abandons est le plus élevé. Mais la cause animale étant de plus en plus défendue, de nouvelles mesures ont été annoncées pour lutter contre cette acte cruel et barbare. Assurland fait le point sur ces nouveautés.

100 000 animaux domestiques abandonnés chaque année

En moyenne, 100 000 animaux sont abandonnés, chaque année en France. Et 60 % de ces abandons ont lieu durant la période estivale. Pourquoi un taux d’abandon si élevé ? Malgré les campagnes réalisées par de nombreuses associations telles que la SPA, beaucoup de personnes ont encore du mal à se rendre compte de ce que cela implique d’adopter un animal de compagnie. Entre les frais de vétérinaire, ou de garde si on ne peut pas les emmener avec nous en vacances, avoir un compagnon à 4 pattes peut parfois s’avérer être très difficile financièrement parlant. C’est pourquoi, ne pouvant pas s’occuper de leurs bêtes, beaucoup finissent par les abandonner. Et si cela est parfois fait à contrecœur, beaucoup ne se soucient pas de l’impact émotionnel que cela peut avoir chez l’animal.

Une autre raison d’un si grand nombre d’abandons en France est que les animaux de compagnie sont souvent adoptés, ou achetés, quand ils sont bébés, c’est-à-dire tout petits et tout mignons. Mais, comme pour les humains, ils finissent par grandir. C’est souvent à ce moment-là que leurs maîtres décident de s’en séparer, afin d'adopter un autre bébé pour qui la finalité sera la même une fois devenu grand. Enfin, pour des raisons “économiques”, certaines personnes jugent qu'il est inutile de faire castrer leurs boules de poils et, si une portée venait à naître, alors tous les petits sont abandonnés (et parfois même tués) afin de ne pas devoir s’en occuper ni se soucier de leur trouver un nouveau foyer.

Aux yeux de la loi, l’abandon de son petit compagnon est considéré comme étant un acte de cruauté pouvant entraîner à 2 ans de prison et une amende de 30 000 €. C’est pourquoi le gouvernement décide de durcir les sanctions en mettant en place un meilleur suivi judiciaire, et en responsabilisant davantage les futurs propriétaires. Pour cela, il souhaite qu’un vétérinaire soit présent dans tous les lieux ou l’achat, ou l’adoption, d’un animal de compagnie est possible afin de rappeler quels sont les obligations pour leurs maîtres. Et depuis le début de cette année 2020, ne pas faire identifier votre chat peut vous coûter cher. Pourquoi avoir pris cette décision ? Car si un félin est abandonné, grâce à l’identification, il sera possible de retrouver son maître et d’appliquer les sanctions en vigueur.

Enfin, pour continuer dans cette lutte contre l’abandon en France, une mission de 6 mois a été confiée au député Loïc Dombreval pour proposer de nouvelles mesures pour s’assurer de la bientraitance des animaux de compagnie. De nombreuses choses devraient donc être rapidement mises en place.

Broyage des poussins mâles et castration à vif des porcelets

Lorsque l’on parle du bien-être animal, cela ne concerne pas seulement ceux que l’on peut avoir chez nous. En effet, cela s’applique également aux animaux d’élevage. C’est pourquoi, il a été annoncé par Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, que d’ici la fin 2021 le broyage des poussins mâles et la castration à vif des porcelets deviendront des pratiques formellement interdites.

En effet, il a (enfin ?) été considéré que, le simple fait de ne voir aucune utilité dans les poussins mâles ne suffisait plus à les broyer vivants afin de s’en débarrasser. Quelles solutions pouvons-nous trouver ? Les scientifiques sont en train de chercher un moyen d’analyser le sexe du poussin alors qu’il est encore dans l’œuf afin de le remettre dans le circuit de la consommation alimentaire s’il s’avère que c’est un mâle. Concernant les cochons, ils cherchent également un moyen de n'avoir que des femelles, car le goût de la viande du porc mâle serait trop fort s’il n’a pas été castré.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES