• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance Chien et Chat

La maladie de Carré chez le chien

Publié par le

Causée par un virus de la famille des Morbillivirus, la maladie de Carré peut affecter de multiples espèces animales, dont le chien. En effet, elle touche majoritairement les carnivores, notamment les canidés (loup ou chien) et les mustélidés (les putois, les belettes ou les blaireaux). Mais, elle peut affecter aussi d’autres animaux tels que les petits pandas, les lions ou encore les tigres. Or, malgré les efforts accomplis, l’éradication de la maladie de Carré n’est pas encore à l’ordre du jour en raison notamment de son mode de contamination.

Modes de contamination chez le chien

Très dangereuses pour le chien, la maladie de Carré peut faire succomber l’animal si aucune mesure n’est prise. Mieux vaut donc connaître la manière dont un chien peut être contaminé pour déterminer les principales mesures à prendre afin d’éviter la contamination ou du moins limiter les dégâts.

En principe, ce sont les sécrétions corporelles qui constituent le principal vecteur de contamination de la maladie de Carré, soit par contact direct, soit par contact indirect, soit par voie aéroportée.

Pour la contamination par contact indirect, seul le contact rapide peut provoquer l’infection étant donné que le milieu extérieur n’est pas tout à fait favorable à la survie du virus.

Afin que le chien ne soit pas affecté par ce virus, il convient de le faire vacciner. Des frais de vaccination qui peuvent être pris en charge par l’assurance chien chat selon la teneur de la formule souscrite.

Les facteurs de risque chez le chien

Le nombre de chiens atteints de la maladie de Carré a connu une forte diminution mais elle reste très dangereuse pour cette espèce particulière.

Ainsi, lors des promenades ou randonnées, le chien doit faire l’objet d’une surveillance particulière pour qu’il n’entre pas en contact ou qu’il ne s’approche pas d’une quelconque espèce sauvage éventuellement porteuse de germes. D’ailleurs, il faut savoir que le virus se répand rapidement en hiver et en automne.

Ainsi, si le chien manifeste un comportement inhabituel, il est fortement recommandé de consulter un vétérinaire. Le coût de cette consultation sera remboursé par l’assurance chien chat.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES