Assurance Chien et Chat

Nourriture pour animaux : comment les rend-t-on addicts ?

Publié par le , Mis à jour le 26/07/2021 à 10:44

Vous vous en doutiez sûrement, les fabricants de nourriture pour animaux cherchent à rendre accros vos chiens et vos chats à leurs croquettes, business oblige. Pour plaire aux truffes animales, ils utilisent des techniques très spécifiques. En être conscient peut vous permettre d’éviter la surconsommation et la prise de poids dangereuse pour la santé de votre animal.

Nourriture étudiée pour plaire

Dans un article de la BBC, Darren Logan, à la tête de la recherche au Waltham Petcare Science Institute appartenant au groupe Mars Petcare, est transparent : « Toutes les grandes compagnies de petfood ont des services entiers qui planchent sur les ingrédients spéciaux ayant pour but de rendre la nourriture attractive ». 

La plupart des aliments sont composés d’une mixture de céréales, de viande et gras, de vitamines, minéraux et différents additifs. Cette mixture est ensuite déshydratée pour former des croquettes, ensuite aspergées d’arômes car c’est là que réside le secret de l’attractivité : l’odeur.

L’odeur avant le goût

Vous le savez pour les observer au quotidien, vos animaux n’ont pas forcément les mêmes goûts alimentaires que vous. Cette différence s’explique notamment par le fait que l’attractivité envers un aliment ne passe pas par les récepteurs gustatifs, comme nous autres, êtres humains, mais plutôt par l’odorat. Alors que nous possédons 50 millions de récepteurs olfactifs, les chats en ont 67 millions, les lapins 100 millions et les chiens 220 millions.

Les chats sont particulièrement attirés par les odeurs de nourriture japonaise, riche en viande et en fruits de mer. Dans la nourriture pour chiens, une étude a permis d’identifier plusieurs composés dont l’heptanal, le nonanal et l'octanal, qui ont tous des odeurs fortes et fruitées.

La putrescine et la cadavérique, deux composés qui se forment naturellement par décomposition des protéines et dégageant une forte odeur de chair pourrie, sont aussi souvent utilisés pour plaire à nos compagnons. 

Attention à la gloutonnerie

Tout cela n’est pas sans conséquence. Rendre addicts nos animaux à la nourriture industrielle peut mener à une consommation accrue et donc à l’obésité. Selon une étude menée par Pet food manufactures association, 51 % des chiens, 44 % des chats et 29 % de petits mammifères sont en surpoids. Compliqué de se raisonner face à une nourriture qui a été créé pour leur plaire !

Pour contrer l’obésité, vous pouvez leur faire faire de l’exercice physique, choisir une alimentation moins grasse et même de la nourriture bio pour animaux (sans colorant, sans additifs, sans conservateurs, sans exhausteur de goût et sans arômes artificiels). Néanmoins, le plus efficace reste d’éviter de donner de la nourriture à chaque sollicitation de votre animal, ce qui n’est pas forcément simple quand il vous fait les yeux doux.

Souvenez-vous qu’avoir un chien ou un chat avec des problèmes de poids peut entraîner des dépenses supplémentaires comme des visites chez le vétérinaire plus régulières. Ainsi, il peut être utile d’opter pour une assurance chien-chat, une protection qui permettra d’amortir les coûts. N’hésitez pas à effectuer une comparaison sur notre site afin de trouver l’offre qui correspond au mieux à votre profil d’assuré. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance chien-chat

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}