Assurance Chien et Chat

Vols de chiens de races : un phénomène alarmant

Publié par le , Mis à jour le 29/07/2021 à 15:28

Avec la crise sanitaire et les différents confinements, la demande d’animaux et notamment de chiens a fortement augmenté, au point que le vol de certaines races pour la revente illégale devienne un business lucratif. 

Le vol de chiens, un business lucratif

En France, 75 000 chiens seraient volés chaque année. Certaines races prisées par les particuliers sont particulièrement ciblées par les voleurs pour leur coût à l’achat. Les plus prisés sont les Spitz Pomeranian coûtant entre 3 800 euros et 6 500 euros, les American Bully, entre 1 000 et 15 000 euros, les Staffie entre 800 et 2 000 euros, les Chihuahuas, entre 1 500 et 2 500 euros, et les Bouledogues Français entre 1 000 et 1 500 euros

Pour ce faire, les voleurs sont prêts à tout : cambrioler les maisons, couper les laisses ou agresser les maîtres. Il arrive même que les vols se fassent à l’arrachée, en pleine rue.

Cette augmentation de vols et cette escalade de la violence a  poussé des policiers et des gendarmes à fonder une association de protection animale. "Ces réseaux sont de plus en plus organisés, car ils se rendent compte que c'est vraiment de l'argent facile. C'est presque plus facile de voler un chien qu'une voiture, aujourd'hui", explique la vice-présidente de la Brigade de protection animale à LCI.

Pour rappel, le vol d’un animal est passible d’une peine allant jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Comment limiter les risques de vol ?

Pour limiter ou même anticiper les risques de vols, il est préférable de penser à quelques mises en garde et réflexes à appliquer au quotidien.

Le plus important est de faire identifier son chien par tatouage ou puce électronique. Cette étape est obligatoire à l’adoption d’un animal et pourra grandement aider les propriétaires après un vol. En effet, quand l’animal sera emmené chez le vétérinaire par quelqu’un d’autre, celui-ci pourra remonter à ses premiers maîtres.

Il faut éviter de trop mettre en avant son chien sur les réseaux sociaux où des personnes mal intentionnées pourraient faire du repérage et organiser un vol. Cela peut sembler anecdotique mais c’est une vraie problématique que soulignent les forces de l’ordre.

Enfin, il est nécessaire de garder l’animal près de soi le plus possible, ne pas le laisser sans surveillance dans des endroits fréquentés et se méfier des gens qui posent des questions précises sur le chien.  

Comment souscrire une assurance pour son chien ?

Pour anticiper le vol de votre animal, vous pouvez également choisir de souscrire une assurance. Notre comparateur d'assurances vous propose un formulaire gratuit qui vous permettra d’obtenir les meilleures offres en fonction de votre profil.

Pour remplir notre formulaire, il faudra connaître quelques éléments : la race de l’animal, sa date de naissance, son identification (puce ou tatouage), ses antécédents médicaux, le niveau de protection souhaité etc.

Ce sera ensuite à vous de faire votre choix parmi les différents devis proposés.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance chien-chat

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES