Assurance Chien et Chat

Les chats sont-ils un danger pour la biodiversité ?

Publié par le , Mis à jour le 13/10/2020 à 11:46

Le chat a t-il un impact sur sur la biodiversité ?

Les chats sont-ils des nuisibles ? C'est l'idée de trois députés qui ont décidé de déposer un amendement en ce sens à l'Assemblée nationale. Un amendement qui a finalement été jugé irrecevable. Les félins sont-ils réellement une menace pour la biodiversité ?

L’amendement jugé irrecevable par l’Assemblée nationale

Les chats sont-ils un danger pour la biodiversité ? A en croire trois députés, nos amis les félins ont bel et bien un impact sur notre environnement. Des élus du groupe Liberté et Territoires n’ont pas hésité à déposer un amendement au sein de la proposition de loi sur le bien-être animal.

L’objectif est de classer le chat dans la catégorie des « nuisibles » : « Les chats liquident la biodiversité, c’est un fléau. 75 millions d’oiseaux sont tués chaque année par des félidés. Et à cela il faut ajouter les batraciens et les petits mammifères aussi victimes des chats » explique alors François-Michel Lambert, députés des Bouches-du-Rhône et co-auteur de la proposition de loi. Une proposition de loi qui provoque un tollé auprès des associations.

La fondation Brigitte Bardot y voit la patte de Willy Schraen connu pour être le président de la fédération des chasseurs. Il y a quelques mois, il avait assuré que « les chats étaient un vrai problème de biodiversité » et demande à « piéger les chats ». Une participation démentie par François-Michel Lambert.

Frédérique Dumas et Martine Woeber décident de retirer leur signature avant que l’amendement soit jugé irrecevable pour un problème de procédure. En effet, le texte est contraire à l’article 98 du règlement de l’Assemblée nationale qui précise que « les amendements doivent être sommairement motivés ».

Sur son compte Twitter, Frédérique Dumas, la députée de la 13 ème circonscription des Hauts-de-Seine explique son choix : « J’ai retiré ma cosignature (qui n’aurait jamais dû y figurer) de cet amendement. Je fais partie des deputé(e)s qui ont cosigné la proposition de loi de mon collègue Cedric Villani visant à protéger la condition animale qui sera débattue demain dans l’hémicycle ».

L’importance de la stérélisation

Pour limiter l’impact des félins, de nombreuses associations prônent pour la stérilisation des chats. Cette année, la SPA a recueilli des milliers de chatons entre le début du déconfinement et la période estivale : « La seule explication est l’absence de stérilisation en mars et avril. Comme on n’a pas fait de capture de chats, on a donc beaucoup de chatons » explique Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA à l’AFP.

Rappelons que la stérélisation peut-être effectuée dès l’âge de 8 semaines. L’ovariectomie d’une chatte coûte entre 100 et 200 euros. Une opération qui peut être remboursée par une assurance chat.

Si vous souhaitez vous assurer, il suffit de vous rendre sur notre formulaire chien-chat. En l’espace de 3 minutes, vous obtiendrez des devis gratuits qui répondent à vos besoins.

N’hésitez pas à consulter  le classement des assureurs avec Opinion Assurances.  Au 13 octobre 2020, le classement des assurances animaux est le suivant :

1.    Crédit Mutuel (note de satisfaction globale : 2,4/5)
2.    Solly Azar (note de satisfaction globale : 2,1/5)
3.    SantéVet (note de satisfaction globale : 2,1/5)
4.    Assur O'Poil (note de satisfaction globale : 1,9/5)
5.    ECA Assurances (note de satisfaction globale : 1,9/5)

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES