Assurance Chien et Chat

Les fortes marges de manœuvre du marché de l'assurance chien-chat

Publié par le

Les frais de vétérinaires élevés encouragent les Français à souscrire une assurance chien-chat

Le marché de l’assurance pour chien et chat est en plein essor et cette croissance n’est pas prête de ralentir. Le spécialiste SantéVet et l’Ipsos viennent de publier une enquête qui souligne les importantes marges de manœuvre de ce secteur.

Assurance chien-chat : un marché en plein essor

Assurer son chien ou son chat est une pratique qui se généralise. En France, le marché de la couverture santé des animaux de compagnie est en plein essor et les compagnies d’assurance ne s’y trompent pas. Par le biais de partenariat, de nombreux assureurs se lancent à la conquête de ce marché florissant. Parmi eux, Radiance Groupe Humanis qui propose désormais des contrats chien chat via un partenariat passé avec SantéVet, spécialiste de l'assurance santé pour chien et chat.

SantéVet vient d’ailleurs de publier une enquête, en collaboration avec l’institut Ipsos, qui montre que le marché Français n’a pas encore atteint le niveau de développement de ceux de nos voisins Scandinaves ou Britanniques. Selon cette étude, il existerait une forte demande non pourvue et de ce fait, d’importantes marges de manœuvre.

La couverture santé pour chien et chat perçue comme très utile

Aujourd’hui, peu de propriétaires de chiens ou de chats assurent leurs animaux. Seulement 7 % des canins et 3 % des félins sont ainsi couverts par une assurance santé. Néanmoins, l’enquête menée par SantéVet et Ipsos, souligne le fait que 37 % des foyers qui ont un chien et 27 % de ceux ayant un chat indiquent qu’il est utile de souscrire une assurance pour un animal. Des chiffres qui laissent penser que la part d’animaux de compagnie assurés va très certainement progresser dans les mois et années qui viennent.

Il est vrai que souscrire une couverture santé pour son chien ou son chat permet de réaliser des économies. Que se soit suite à des soins et des frais de vétérinaires élevés, ou en prévision de ces futures dépenses, les foyers Français se disent prêts à envisager une assurance. Pour ce qui est du prix qu’ils accepteraient de payer, les propriétaires de chiens évoquent un budget mensuel de 30 € contre 21 € pour les foyers avec chats.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES