Assurance Chien et Chat

Nourrir son chat de façon végan est contraire aux impératifs biologiques

Publié par le

Les chats ne sont pas végans

La mode est depuis plusieurs mois à une nourriture végan. Que ce soit pour nous, humains, mais également pour nos animaux domestiques. De nombreux maîtres ne donnent ainsi plus de viande ou de produit d’origine animale à leur chien ou chat. Un comportement qui peut néanmoins s’avérer dangereux pour les félins.

Pour les chats, le véganisme est contraire à l’article L-214-1 du code rural

Le véganisme pour chat, vous connaissez ? Véritable tendance chez les humains, la nourriture végan est désormais proposée à des chiens et des chats. Les marques sont de plus en plus nombreuses à s’y mettre. Des offres de nourriture sans gluten, sans céréales, sans viande et sans produit d’origine animale. « Si on est absolut vegan, c’est-à-dire lorsqu’on a fait le choix de ne plus manger de produits animaux, il est paradoxal de nourrir son chat ou son chien avec le corps d’un autre animal n’ayant pas eu la chance d’être choyé », explique le site Vegan Pratique nous révèle Libération.

Mais ce choix de vie convient-ils aux chiens et aux chats ? Apprécient-ils de manger des croquettes végans ? En ont-ils assez de jouer avec des oiseaux, souris, lapins ? Mais surtout, quels sont les effets sur leur santé. D’après la Dr Charlotte Devaux, interrogée par Sciences et avenir, le véganisme n’est absolument pas fait pour les chats. L’auteure du livre Croquettes ou pâtée ? : 50 idées reçues en nutrition du chien et du chat explique que le chat est un carnivore, point final. « Le chat est un carnivore strict qui a impérativement besoin de recevoir des tissus animaux dans son alimentation pour obtenir les éléments qui lui sont essentiels. Le nourrir de façon végane est contraire aux impératifs biologiques de son espèce et donc contraire à l’article L-214-1 du code rural ».

Les chiens pourraient devenir végans

Les chats ne sont pas végans donc, mais qu’en est-il des chiens. Toujours selon le Dr Devaux, le canin est différent du félin puisqu’il pourrait potentiellement devenir végan. « Le chien est un carnivore à tendance omnivore qui, au cours de ses 15 000 ans de domestication, a développé des gènes pour s’adapter au régime alimentaire que lui fournissaient les humains. Le chien, contrairement au loup, est donc parfaitement capable de digérer l’amidon, il n’en a pas moins un besoin en protéines élevé, qu’il n’est pas forcément facile de couvrir sans recourir à des produits animaux. Mais en étant un bon formulateur et en utilisant des apports synthétiques, il est possible de réussir une alimentation végane pour des chiens de petit format, entiers et actifs ». Possible donc, mais pas pour autant conseillé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES