Offrir un chien ou chat à Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Publié par Théophile Robert le 16/12/2021 à 15:54 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00

L'idée d'offrir un chien ou un chat à Noël peut au premier abord séduire. Mais attention, si cela reste possible, il faut s'assurer de plusieurs points en amont de l'achat ou de l'adoption. Car adopter un animal n'est pas un acte anodin : cela implique la responsabilité du propriétaire, ce qui engendre certains frais. Pour vous couvrir si l'animal tombait malade par exemple, l'assurance chien et chat peut être une bonne solution.

Offrir un animal à Noël peut être tentant...

À Noël, les adoptions et ventes de chiens et de chats sont généralement en hausse. En effet, de nombreuses personnes pensent qu'offrir une boule de poils à un proche à cette occasion est une bonne. Malheureusement, de nombreux animaux de compagnie offerts à cette période sont abandonnés quelques semaines plus tard.

Il faut rappeler qu'adopter un animal implique de nombreuses responsabilités. Un animal de compagnie est un être vivant doué de sensibilité ayant multiples besoins : boire, manger, un toit, des besoins de santé mais également de l'affection. Ainsi, offrir un animal à quelqu'un engage la personne qui le reçoit à en prendre soin durant toute sa vie. Et si une souris ou un hamster vivent en moyenne 2 à 3 ans, un chien peut atteindre les 15 ans et un chat parfois 20 ans.

… Mais n'est pas forcément une bonne idée

Offrir un animal sans réfléchir à cet acte est donc inconsidéré. Au-delà de ses besoins, il faudra aussi se questionner côté logistique. Lorsqu'on part longtemps en vacances, il est impensable de laisser l'animal seul : il faut que quelqu'un puisse s'en occuper et subvenir à ses besoins. Des besoins qui coûtent un certain prix. Voici donc les quelques éléments à prendre en compte avant d'adopter un animal :

Combien va-t-il coûter ? Alimentation, vétérinaire, gamelles, éventuelles cages, jeux... mais aussi frais de santé. Certains animaux, en particulier certaines races peuvent être prédisposées à des maladies héréditaires. En outre, un accident peut vite faire décoller la facture. Une opération suite à un accident pour un chien peut par exemple coûter entre quelques centaines d'euros et quelques milliers d'euros.

Pour vous couvrir contre ce risque, vous pouvez d'ailleurs souscrire une assurance chien ou chat. Avec un tel contrat, vous pourrez être indemnisé en cas de frais de santé pour votre animal : consultation vétérinaire, médicaments et traitements, soins...

Il faudra également prendre en compte la disponibilité du futur propriétaire. Un chien particulièrement, peut demander un certain temps. Il faut l'éduquer, le promener, jouer avec lui... Un gros chien peut également avoir besoin de beaucoup de place et parfois d'un jardin. La charge est plus légère pour un chat, mais il a tout de même besoin d'attention, d'avoir une litière propre...

Avant d'offrir un animal de compagnie, mieux vaut se concerter avec le futur propriétaire

Pour conclure, on vous conseille de toujours vous concerter avec le futur propriétaire avant de lui offrir un animal de compagnie. Car cette décision ne se prend pas sans réflexion. De surcroît, il revient au propriétaire de choisir son futur compagnon, car c'est lui qui passera les prochaines années en sa compagnie.

De plus, le futur propriétaire pourra se renseigner en amont d'une adoption. Il pourra par exemple se rendre chez un professionnel, éleveur, refuge ou vétérinaire pour quérir les informations nécessaires. De cette manière, vous minimiserez au maximum le risque que l'animal soit abandonné.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance chien-chat

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES