Quelles sont les maladies non couvertes par l'assurance pour animaux

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance chien et chat > Quelles sont les maladies non couvertes par l'assurance pour animaux

Actualité de l'assurance

Assurance Chien et ChatVoir toute son actualité

Quelles sont les maladies non couvertes par l'assurance pour animaux

|
Consultations : 3394
Commentaires : 0
Les animaux aussi peuvent avoir une assurance

La souscription d’une assurance santé animale peut s’avérer très bénéfique, en particulier pour le remboursement des frais de médicaments et des frais vétérinaires. Attendu que certaines races d’animaux sont plus sensibles à certaines pathologies que d’autres, l’assurance est d’autant plus utile. Quoi qu’il en soit, sachez que toutes les maladies ne sont pas couvertes par ce type de contrat. Petit tour d’horizon.

Le contrat d’assurance santé animale et les maladies couvertes

Les mutuelles chat ou chien ne prennent pas en charge l’ensemble des maladies pouvant les affecter. C’est le cas par exemple des maladies contagieuses ou héréditaires. C’est pour cela que les assureurs ajoutent à la signature d’un contrat des délais de carence plus ou moins longs, allant de deux à quatre mois. Ces derniers permettent de vérifier si l’animal est atteint d’une maladie spécifique ou non.

D’après les assurances santé animale, le maître doit se montrer attentif au moment de l’acquisition de son compagnon et  vérifier l’état de santé de ce dernier. De même, aux yeux de la loi, l’animalerie ou l’éleveur se doit de garantir que l’animal n’est atteint d’aucune affection considérée comme un vice rédhibitoire.

Les 10 affections qualifiées de vices rédhibitoires

Selon la loi du 22 juin 1989 et le code rural, 10 maladies sont qualifiées de vices rédhibitoires ou cachés. On en dénombre 4 chez les félins et 6 chez les chiens. Si celles-ci sont détectées, l’assuré peut porter une action en justice contre l’animalerie, vu que ces maladies s’avèrent nuisibles pour l’animal et que les frais vétérinaires qu’elles engendrent peuvent être exorbitants.

A titre informatif, les vices rédhibitoires du chien sont l’hépatite de Rubarth, la maladie de carré, l’atrophie rétinienne, la parvovirose canine, l’ectopie testiculaire et la dysplasie coxo-fémorale, alors que ceux du chat sont : la leucopénie féline, le leucémogène félin, le virus de l’immunodépression féline et la péritonite infectieuse féline.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS