Assurance Chien et Chat

Trump publie la photo du chien héros de l'assaut contre Al-Baghdadi

Publié par le

Donald Trump rend hommage à un chien flic dans un tweet

On ne connaîtra jamais son nom mais sa photo vient d’être dévoilée par Donald Trump. Le Président Américain vient de rendre hommage au chien blessé lors de l’assaut contre le chef de l’État islamique. Une photo « déclassifiée » qui a été partagée des milliers de fois sur Twitter.

Un chien qui « se remet totalement »

Ce tweet de Donald Trump aura mis tout le monde d’accord. En moins de 24 heures, il aura recueilli plus de 500 000 likes, 128 000 retweets et plus de 50 000 commentaires. Dans ce message, le Président des États-Unis rend hommage au chien héros qui a participé à l’assaut contre le chef de l’État islamique : « Nous avons déclassifié une photo de ce chien merveilleux (son nom n’est pas déclassifié) qui a fait un boulot merveilleux dans la capture et l’élimination d’Abou Bakr Al-Baghdadi ».

Lors de l’assaut, l’animal avait poursuivi le terroriste qui s’était échappé avec ses trois enfants avant de déclencher sa veste explosive. Lors d’un point presse, le général Mark Milley a donné des nouvelles de l'état de santé du canidé « légèrement blessé » mais qui « se remet totalement ». Interrogé sur son nom, le militaire a refusé de le donner aux journalistes car celui-ci se trouve encore sur « le théâtre d’opération ».

           Chien-USA

Diesel, un malinois héros des attentats de 2015

Cet anonyme rappelle Diesel, ce chien du RAID tombé sous les balles des terroristes lors de l’assaut de Saint-Denis le 17 novembre 2015. Durant cette sombre période post-attentat, la mort de l’animal avait suscité une vive émotion et avait été saluée sur Twitter par le hashtag #JeSuisChien. Ce chien flic a reçu à titre posthume la médaille Dickin, créée en 1943. Il s’agit de la plus haute distinction décernée aux animaux pour leur courage.

Après les attentats, la Russie avait envoyé un berger allemand à la France. Dans une lettre adressée à Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev avait écrit que ce chiot était « un signe de solidarité avec le peuple et la police française ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES