• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance Chien et Chat

Une maison de retraite pour poules

Publié par le , Mis à jour le 01/02/2018 à 15:24

Connaissez-vous la maison de retraite pour les poules ?

Parce qu’il n’y a pas que les chats et les chiens dans la vie, place aujourd’hui aux gallinacés et plus précisément aux poules. En effet, ces animaux à plumes vont bientôt bénéficier d’une maison de retraites installée à Coussac-Bonneval, en région Nouvelle-Aquitaine. Explications.

Un financement via KissKissBankBank

Dès le mois prochain, une maison de retraite d’un type particulier ouvrira ses portes à Coussac-Bonneval, en région Nouvelle-Aquitaine.

En effet, ses pensionnaires ne seront autres que des poules. Tuées généralement à l’âge de 18 mois car considérées comme « moins productives » alors qu’elles vivent en moyenne jusqu’à 6 ans, ces poules pourront profiter d’une retraite bien méritée.

Si leur retraite sera financée par la vente de leurs œufs, ce projet a vu le jour sur KissKissBankBank, plateforme web de financement participatif (« crowdfunding »), où 25 708 euros ont pu être récoltés pour ce concept « Poulehouse, l'oeuf qui ne tue pas la poule ». De plus, les initiateurs du projet ont dépensé 230 000 euros pour l’acquisition d’une ancienne ferme.

Un premier lot de 650 poules pondeuses

Les trois associés à l’origine de ce projet - Fabien Sauleman, Elodie Pellegrain et Sébastien Neusch - vont d’abord accueillir un lot de 650 poules pondeuses. Elles seront suivies d’un lot comptant 2 500 à 3 000 gallinacés.

Pour la vente des œufs pondus par ces poules sauvées de l’abattoir, Poulehouse collabore déjà avec 4 éleveurs bio et vend ses œufs dans 150 magasins situés en Belgique et dans l’Hexagone.

A noter que cette nouvelle marque est référencée chez Biocoop, société spécialisée dans la distribution de produits alimentaires biologiques, et vend jusqu’à 20 000 œufs par semaine.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES