Vers une pénurie de nourriture pour animaux de compagnie ?

Publié par Jordan Hervieux le 21/11/2022 à 11:06 , Mis à jour le 29/11/2022 à 14:18

Les industriels de nourriture pour animaux ont remarqué une hausse des prix sur toute la chaine de production, en plus des pénuries déjà existantes. 

Des pénuries impactant tous les industriels

Les Français vont-ils rencontrer des difficultés dans l’approvisionnement de croquettes et de pâtée pour votre animal de compagnie dans les semaines à venir ? Selon Les Échos, il est fort probable que oui. Le cout de ses produits devrait dans le même temps connaitre une flambée des prix. Alors que plus de la moitié des ménages français a au moins un animal de compagnie, l’industrie de la nourriture pour animaux de compagnie fait face à une multitude de problématiques pouvant conduire à des pénuries dans les rayons des distributeurs.

Les grandes entreprises françaises ne sont d’ailleurs pas exemptées. En effet, les grands groupes comme Mars (détenant Pedigree, Sheba, Ronron, Royal Canin, ou Whiskas), ou Nestlé (détenant Friskies, Gourmet, Felix ou Purina) connaissent des difficultés d’approvisionnements. 

L'approvisionnement en viande comme facteur majeur

Comme premier facteur de cette pénurie, la production de viande. En effet, suite à la grippe aviaire et fièvre porcine, les approvisionnements sont plus limités. Un problème de taille quand on sait que la composition des aliments pour animaux de compagne sont composés à 90 % de ces protéines animales. Même si les groupes du secteur recourent le plus souvent à des parties peu consommées par les Français comme les abats ou le cou de l’animal, la quantité de viande disponible s’est raréfiée, souligne Aurélie Bynens, déléguée générale de la Fédération des fabricants d’aliments préparés pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers (FACCO). 

Cet amenuisement des matières premières nécessaires à la fabrication de nourriture animale, entraine une envolée des prix. Selon les Échos, les tarifs de la viande de volailles ont par exemple connu une augmentation de 42 % de leur prix. Certains d’entre eux, ont, par conséquent, commencé à se tourner vers la viande de canard afin de pouvoir proposer des produits en rayon. Ce qui a eu pour effet d’augmenter les importations de matières premières des fabricants, qui s’approvisionnaient à 49 % de viandes françaises.

Un impact significatif sur le porte-monnaie des maitres 

La nourriture pour chats, composée de céréales, fait également face à la flambée des prix. La hausse des prix des biocarburants aussi ont un impact sur la production d’aliments pour animaux. En effet, les industriels utilisent des graisses animales pour enrober leurs croquettes, comme l’indique le directeur d’une PME située en Bretagne. 

Ces graisses animales ont connu une multiplication de leurs tarifs par 3. Autre facteur de l’augmentation des prix et de la pénurie en rayon : le prix des emballages et leurs délais de livraison. En effet, depuis plus d’un an, le directeur de la PME bretonne a remarqué une hausse générale de ces prix entre 30 et 50 %. Conséquence : ce sont les clients sur qui se répercutent ces soucis de production avec une hausse d’environ 13,26 % par rapport à l’année précédente, selon les chiffres du cabinet NielsenIQ. Les produits en entrée de gamme sont d’ailleurs ceux sur lesquels la hausse a été la plus significative, avec plus de 15 % d’augmentation

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance chien-chat

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES